Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 17:02

Cherry Cheyenne a été condamnée à un an de prison pour avoir fait griller "Tiger Lily", bébé chat de deux mois. Les défenseurs des animaux sont en émoi.

Un chaton (Sipa)

Un chaton (Sipa)

Une jeune new-yorkaise a reconnu, mercredi 15 juillet, avoir laissé un chaton enfermé dans un four : l'animal est mort grillé. Le 6 mai dernier, Cherry Cheyenne, 17 ans, a saccagé un appartement du Bronx avec un ami âgé de 14 ans. Ils ont ensuite mis le chaton "Tiger Lily" dans le four où le félin a désespérément miaulé et griffé avant de mourir.
Bénéficiant de la procédure américaine du plaidé coupable, Cherry Cheyenne purgera une peine d'emprisonnement d'un an. Son complice a quant à lui été inculpé pour cruauté envers un animal avec circonstances aggravantes et cambriolage.

"Je n'aime pas les chats"


Après le jugement, la jeune fille a dû faire face à une cohorte de militants de défense des droits des animaux auxquels elle a tiré la langue en leur affirmant que le chaton qui répondait au nom de "Tiger Lily" était "morte". A ceux qui lui ont demandé pourquoi elle avait fait ça, elle aurait répondu : "Je n'aime pas les chats", déclenchant jusqu'en France la colère des défenseurs des animaux. Les amis des bêtes peuvent ainsi consulter le groupe Facebook consacré à la mémoire de la petite chatte Lily.
(nouvelobs.com)

source

RAPPEL PETITION ===> CLIQUEZ ICI

MERCI
Repost 0
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 00:27





La consommation de viande canine a été interdite à Manille en 1982, et à l'échelle nationale en 1998 par la loi de la République n ° 8485, connue sous le nom de Loi sur la protection des animaux avec des exemptions pour les chiens tués et consommés dans le cadre de rites autochtones.

Plus récemment, cette interdiction nationale a été renforcée par la Loi sur la rage (RA 9482), qui a mis à niveau des sanctions pour les opérateurs de commerce de viande de chiens comprenant des peines de prison et une augmentation substantielle des amendes comme moyen de limiter la propagation de la rage.

Alors que de nombreuses personnes au sein du commerce de la viande de chien ont été arrêtées et poursuivies avec succès par les organisations de protection des animaux en collaboration avec la police, un manque d'application et une tolérance judiciaire de manger la viande de chien sont endémiques, ce qui permet à l'industrie de prospérer.

S'il vous plaît, signez la pétition en ligne (à gauche en cliquant sur le lien)  et aidez à encourager le gouvernement philippin à faire respecter la loi interdisant le commerce de la viande canine.

Merci 


 PETITION

Repost 0
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 02:49




Quelle est la principale cause du réchauffement planétaire ? La  V-I-A-N-D-E.


Pourquoi ? Le dioxyde de carbone, le méthane et les émissions d'oxyde nitreux sont la principale cause du réchauffement de la planète. La raison en est simple : Chaque seconde, les animaux élevés pour les denrées alimentaires aux États-Unis produisent 89.000 tonnes de déchets ce qui représente 130 fois plus que l'ensemble de la population du pays.

Comme si cela ne suffisait pas, des milliards de poulets, de dindes, de cochons et de vaches sont entassés dans des fermes produisant d'énormes quantités de gaz polluants.

Aussi, produire une calorie d'aliments d'origine végétale - les haricots, les légumes et les céréales - utilise seulement 10 % de la quantité de combustibles fossiles qu'il faut pour produire une calorie de viande !

Vous pouvez alerter  les consommateurs sur ce qu'ils achètent réellement ! Signez la pétition pour obtenir que toute viande soit correctement étiquetée avec un avertissement indiquant clairement que la viande est la principale cause du réchauffement de la planète.


PETITION

Repost 0
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 14:03



Chaque année, 250.000 taureaux agonisent suite à l'industrie de la tauromachie. Alors que beaucoup d'entre nous imaginent le matador perçant le cœur du taureau d'un mouvement rapide, en réalité, le taureau est poignardé à maintes reprises, piqué et lentement affaibli.

L'horrible sacrifice de centaines de milliers de taureaux est fait au nom du divertissement et n'a pas sa place dans notre société moderne. Il est temps de mettre à jour cette tradition dépassée et de commencer à traiter plus humainement les animaux.

Signez la pétition adressée au President Jose Luis Rodriguez Zapatero pour montrer votre soutien à l'abolition de ce sport cruel et barbare qu'est la tauromachie.

Texte :

"Monsieur le Président Zapatero,

Je vous écris aujourd'hui pour vous inviter fortement à soutenir l'interdiction de la corrida. Comme vous le savez, la corrida est de plus en plus condamnée, non seulement en Espagne, mais dans le monde entier. La tauromachie est à la fois cruelle et inhumaine, et je suis l'une des millions de personnes dans le monde qui appelle à son abolition.

La tauromachie est une forme obsolète et barbare de «divertissement» n'ayant  pas sa place dans notre société moderne qui doit être arrêtée.

Les lois actuelles de protection des animaux interdisent de tuer et de maltraiter des animaux dans les spectacles, sauf dans le cas de la corrida. Cette loi obsolète doit être mise à jour et révisée afin que nous puissions effectivement mettre fin au massacre de centaines de milliers d'animaux au nom du divertissement.

La tauromachie un divertissement cruel et je vous invite instamment à prendre position pour mettre fin à la cruauté envers les animaux en soutenant l'interdiction de la corrida d'aujourd'hui.

Merci de prendre le temps d'examiner mes commentaires. J'attends avec impatience votre réponse.

Cordialement,"

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER LA PETITION

MERCI Pour les Taureaux
_________________

Repost 0
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 13:49




Plus de 2 millions de chiens sont brutalement tués en Corée du Sud chaque année

Plus de 5 000 chiens par jour sont étranglés, brûlés, électrocutés ou battus à mort pour leur viande.

Le gouvernement sud coréen a accepté les Lois de Protection Animale attestant que la torture animale est illégale, mais ces lois n'ont jamais été correctement mises en application dans le pays. L'industrie de viande de chien continue à prospérer et les officiels sont réticents et indifférents à les interdire.

Bien qu'interdits plus de 6 000 restaurants servent aujourd'hui la viande de chien en Corée du Sud. Et ils ne sont toujours pas clos.

Sauf pendant les Jeux olympiques de Séoul en 1988 et en  2002 lors de la coupe FIFA, lorsque les restaurants de viande de chien ont été forcés de fermer temporairement, par crainte des mauvaises impressions de la Corée du Sud.


Vous pouvez nous aider à changer la vie de millions de chiens

L'appui international contre la torture et la consommation de viande de chien est la seule possibilité de faire pression sur le gouvernement sud coréen pour protéger réelement les droits des animaux et interdire l'industrie de viande de chien sous toutes les formes. Cette pétition sera présentée aux officiels coréens à Séoul par les Avocats de Droits des animaux de la Corée, quand au moins ou plus d'1 million de signatures auront été rassemblées.

Cette pétition est différente de n'importe quelle autre pétition en raison de sa grande portée. Les gens à travers le monde sont capables de voir la page "Arrêtez de tuer des chiens" en anglais et dans beaucoup d'autres langues et comprendre que ce n'est pas une tradition antique inoffensive ou quoi que ce soit d'inévitable.

EN SIGNANT CETTE PETITION JE SOUTIENS CE QUI SUIT :

* La torture animale devrait rester illégale en toutes formes et en tous pays.
* Le gouvernement de la Corée du Sud doit assurer que les Lois de Protection Animales sont suivies dans leur pays.
* Les chiens sont des compagnons et aident des personnes, et non un bétail pour la viande.
* Poursuivez les fermes, élever des chiens pour la nourriture et les tuer pour la viande devraient être rendus illégal.
* La vente de viande de chien dans les restaurants doit être interdite.

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER LA PETITION

MERCI Pour les Chiens en corée du sud



Repost 0
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 07:33



Les Nocturnes de Ferrières
25 et 31 juillet, 1er et 8 août
2009
Le Montreur d'ourse

(Pelouse de l'Abbaye)
A 22h15 et à 23h15


Le montreur d'ours s'inscrit dans une longue tradition médiévale : il faisait alors partie des petits métiers. Traditionnellement hostile aux jongleurs et spectacles d'animaux, l'Eglise voyait là un moyen de dévaloriser un animal divinisé dans les anciens cultes païens du Nord.

Pour protester contre la présence de ce montreur d'Ours merci d’écrire
courtoisement à :

Marius CHARNAY (maire)

Mairie de Ferrières

Cour de l’Abbaye

45210 Ferrières-en-Gâtinais

Tél : 02 38 96 52 90

Fax : 02 38 96 62 76

Courriel : ferrieres.mairie@wanadoo.fr

Et à l’Office de Tourisme de Ferrières et des Quatre Vallées
Place des Deux Eglises, 45210 Ferrières-en-Gâtinais
Tel 02 38 96 58 86
Fax : 02 38 96 60 39
courriel : info@tourisme-ferrieres-loiret.fr

MODELE DE LETTRE A ENVOYER ===> CLIQUEZ ICI

MERCI
Repost 0
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 16:27

Pour cette nouvelle fête de 2009, les animaux auront la vedette : des rapaces survoleront à nouveau la motte au pied de laquelle un grand marché, avec une vingtaine d’échoppes, s’étendra.

Pour la première fois depuis des lustres, les loups seront de retour et il y aura même un ours !

Pour dénoncer et demander l'annulation de ce spectacle écrire courtoisement à

Mr le Maire
Hôtel de Ville 63620 GIAT
Mail :
mairie-giat@wanadoo.fr
04 73 21 71 67
fax : 04 73 21 77 63


MODELE DE LETTRE A ENVOYER ===> CLIQUEZ ICI

MERCI

Repost 0
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 16:19

La plate forme antitaurine Prou! (Assez!) a présenté jeudi dernier au Parlement catalan une pétition de 180.169 signatures demandant l'abolition des spectacles de taureaux. Après l'été, la communauté autonome de Catalogne pourrait devenir la première en Espagne à interdire la tauromachie. Un sujet qui n'a pas fini de diviser...

Un spectacle sanglant qu'on ne verra bientôt plus en Catalogne (Photo stocksimage)



Le phénomène n'est pas nouveau. La Catalogne, région fer de lance de la lutte anti taurine, compte déjà 69 municipalités qui refusent la tauromachie (il y en a 83 à travers le monde) et Barcelone est officiellement depuis 2004 une ville "anti taurine". La nouveauté réside dans le fait que ces 180.000 signatures dépassent de trois fois le plancher minimum pour enclencher un processus législatif pouvant déboucher sur une abolition effective votée par la Chambre. Si la loi passait, la place de taureaux Monumental de Barcelona serait finalement la seule à être touchée, puisqu'elle est elle l'unique encore en fonctionnement dans la communauté. L'année dernière, elle a donné 17 spectacles qui ont attiré au total environ 125.000 spectateurs. Selon une enquête Ipsos sur "la société catalane et la Fête" datant de 2005, à la question "êtes-vous pour la pratique des corridas en Catalogne?", 28% des interrogés y étaient favorables, contre 61% d'opposants. Les nouvelles générations surtout se désintéressent en grande partie de ces pratiques. Mais la Catalogne, malgré les interdictions, reste l'un des haut-lieux de la tauromachie dans le monde.

Un débat politique

L'interdiction symbolique de cette pratique dans la communauté fait donc couler beaucoup d'encre. Les "pros" dénoncent une manœuvre politique inspirée par les mouvements nationalistes catalans qui tentent de rejeter à tout prix les traits d'hispanité inhérents à cette coutume, et insistent sur le fait que la tauromachie est avant tout une tradition méditerranéenne faisant partie intégrante de ce patrimoine culturel. De leur côté, les activistes anti-corridas arguent de la barbarie et du sadisme des méthodes, en contradiction avec la Déclaration Universelle des Droits des Animaux approuvée par l'ONU. Ils dénoncent une coutume d'un autre âge et qui coûte au contribuable : chaque année, l'Etat dépense 564 millions d'euros pour l'entretien des places de taureaux, les aides aux éleveurs, la création d'écoles, le comblement du déficit, etc. Une somme injustifiée pour les militants du "non", en comparaison avec l'intérêt que suscite la corrida chez la population catalane et l'immoralité de la pratique. L'approbation de la loi dépendra à présent des votes des différents partis politiques, mais les militants se montrent très optimistes. Et pourtant, hier à Barcelone, le torero José Tomas a rempli la Plaza Monumental, dont les entrées étaient déjà complètes depuis des mois.

source

 

Repost 0
Published by C & L - dans INFORMATION
commenter cet article
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 22:41
http://www.la-viande.info/images/moutons/mort1_moutons.jpg

De prestigieux détaillants et designers de mode - notamment Abercrombie & Fitch, H & M et des dizaines d'autres grands détaillants à travers l'Europe et les Etats-Unis - ont rejoint le mouvement pour cesser d'acheter de la laine de moutons ayant subi des mutilations appelées "mulesing". En outre, l'association des Fermiers de la Nouvelle-Galles du Sud elle-même a appelé à une interdiction immédiate du mulesing, et le Département de l'Agriculture de l'Australie de l'Ouest a annoncé que ses propres troupeaux ne seront plus "mulesés"

Malgré cette écrasante tendance, l'industrie de la laine australienne continue de traîner les pieds sur le développement humain des alternatives à la mutilation du mulesing, permettant à des millions de moutons d'être partiellement écorchés vivants chaque année dans une cruelle tentative de contrôle du "flystrike".

VIDEO

Plutôt que de concentrer ses efforts sur un meilleur élevage d'animaux et des solutions humaines à long terme, l'industrie de la laine australienne perd du temps et des efforts sur des méthodes bon marchés, cruelles de contrôle du "flystrike", comme les douloureuses "coupures" du mulesing. Ces soi-disant "alternatives" sont inefficaces, inhumaines et inacceptables pour les détaillants et les consommateurs du monde entier. Et chaque année, des millions de moutons abandonnés par l'industrie de la laine australienne sont entassés sur des navires pour être exportés au Moyen-Orient. Les moutons qui ont survécu à ce terrifiant voyage sont souvent traînés hors des camions par les oreilles et les pattes, ligotés, battus puis égorgés alors qu'ils sont encore conscients.

S'il vous plaît, écrivez au Premier ministre australien Kevin Rudd, dès à présent et demandez-lui d'interdire les mutilations du mulesing. Demandez que seulement des moyens de substitution efficaces, humains soient utilisés à la place, et exhortez-le à mettre fin à la cruelle industrie de l'exportation d'animaux vivants.

PETITION

Merci pour les moutons
Repost 0
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 16:55





Avec la Fondation Ligue Française des Droits de l'Animal, la Fondation 30 Millions d'Amis et le ROC

En 1989, une profonde prise de conscience de l'opinion publique internationale avait permis d'enrayer le déclin des populations d'éléphants d'Afrique par l'interdiction du commerce de l'ivoire.

Hélas...


Hélas, tout a recommencé depuis la réouverture de ce commerce meurtrier en juin 1997 et l'autorisation donnée à trois pays d'Afrique australe (Botswana, Namibie et Zimbabwe) de pouvoir exporter leurs stocks d'ivoire à destination du Japon.

Depuis cette date, et malgré l'avertissement lancé par de nombreux spécialistes, le braconnage a repris sur l'ensemble du continent africain et même asiatique.

Il y a trente ans, les éléphants d'Afrique étaient plus de 2 millions. Ils ne sont plus que 286.000, aujourd'hui.

Si le braconnage retrouvait son niveau d'avant interdiction (90.000 bêtes tuées par an entre 1970 et 1989), tous les éléphants auront disparu dans 4 ans...

Une seule solution peut permettre de sauver les éléphants : leur reclassement en Annexe 1 de la Convention de Washington sur les espèces menacées (commerce international interdit) lors de la prochaine conférence des Etats parties.

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER LA PETITION

Merci

Repost 0

Recherche