Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 18:00
Ours en Chine (photo 1)

Alors que le monde s’apprêtait à découvrir la magnificence des Jeux Olympiques made in China, One Voice mettait au jour la triste et dure réalité des animaux détenus dans les zoos. En l’absence de toute loi de protection animale, cruauté et souffrance caractérisent les huit zoos visités.

Pour les jeux olympiques de Pékin, la Chine allait nous en faire voir de toutes les couleurs, nous en mettre plein la vue… Sans doute pour mieux passer sous silence la condition misérable des animaux, notamment ceux détenus dans ses zoos. One Voice est partie en quête de la vérité et a visité huit de ses zoos. Le constat est accablant et révoltant : les animaux sauvages y sont malmenés et traités avec cruauté pour divertir le public.


Des animaux martyrisés et raillés


Des spectacles sanglants

Les visiteurs peuvent assister à des spectacles sanglants. En effet, certains zoos proposent une monstrueuse spécialité : jeter en pâture aux fauves des animaux vivants, des poulets mais aussi des chèvres ou autres animaux de ferme. Certains zoos dressent des animaux à exécuter des numéros de cirque, comme la parodie des Jeux Olympiques ou les combats de boxe d’ours à collier. Bien sûr les animaux n’ont d’autre choix que de s’exécuter, aiguillonnés par les piques métalliques des dresseurs devant un public réclamant toujours plus de spectacle.


Conditions de vies désastreuses


Comportements psychotiques


L’absence de préoccupation concernant les conditions de vie adaptées à la faune sauvage conduit de nombreux animaux à adopter des comportements psychotiques. Les zoos chinois en offrent d’ailleurs un catalogue éloquent : cent pas ininterrompus, léchage des murs, tête balancée jusqu’à la démence…

source


Les conditions de vie dans les zoos sont désastreuses. Les cages sont inadaptées à la taille et aux besoins des animaux, l’hygiène y est déplorable et elles n’offrent aucune possibilité de se cacher ou se réfugier. Nos enquêteurs ont d’ailleurs constaté que dans bien des cas les terriers et aires de couchage restaient fermés pendant les heures de visite de façon à ce que les animaux soient toujours visibles. Les animaux sont souvent seuls et ils ne disposent d’aucune forme de stimulation.

Les zoos sont organisés comme de véritables lieux de spectacle. Loin de s’informer ou de venir admirer la faune sauvage, le public, sur fond de musique tonitruante, vient s’en moquer, l’humilier, la railler quand il ne la martyrise pas. Ça hurle, ça siffle, ça crache, ça jette des objets, ça frappe les barreaux pour provoquer les animaux.

Repost 0
Published by C & L - dans INFORMATION
commenter cet article
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 16:39



La Commission européenne en est convaincue : « les consommateurs sont prêts à payer une prime de 5 à 20 % pour des produits plus respectueux du bien-être des animaux ». Les fortes pressions exercées par des professionnels peu enclins à se voir imposer de nouvelles contraintes ne devraient donc pas empêcher la présentation, à l’automne prochain, de deux projets clefs pour l’amélioration de la condition animale.

Car, depuis le 1er juillet, la présidence suédoise de l’Union multiplie à son tour les pressions pour que l’exécutif européen rende sa copie malgré les réticences de son président, José Manuel Barroso, soucieux de ne pas irriter un peu plus les milieux agricoles avant sa reconduction éventuelle pour un second mandat. Stockholm, qui a fait du bien-être animal l’une des priorités de sa présidence, attend de pied ferme la communication sur l’étiquetage comme le projet de règlement sur la protection des animaux durant le transport. Elle devrait finalement trouver à son goût l’idée des services de la commissaire à la santé, Androulla Vassiliou, qui prônent un étiquetage « réaliste » du bien-être animal. Toute mention obligatoire est pour le moment écartée au profit d’une approche volontaire basée sur un contrôle étroit, par des organismes de certification privés, des allégations vantant les mérites de méthodes de production plus respectueuses des bêtes. Bruxelles espère qu’un nouvel outil de communication auprès des consommateurs permettra de créer une certaine émulation au sein de la filière viande pour des investissements en espaces de détentes des bovins et des volailles et autres méthodes de castration indolores pour les porcins.


source

Repost 0
Published by C & L - dans INFORMATION
commenter cet article
1 août 2009 6 01 /08 /août /2009 19:19


Robins and Blackcaps perish as 'by-catch' of this illegal practice

ARTICLE A LIRE

La méthode de piégeage dans les régions espagnoles de Valence et du sud de la Catalogne est illégale depuis 2002.
Des études de surveillance par les conservateurs ont toutefois montré que cette pratique a toujours lieu, parce que  tolérée (certains diraient encouragée) par de nombreuses autorités locales et les partis politiques à Valence. Dans cette seule région, il est estimé que plus de 1 ½ million d'oiseaux migrateurs sont victimes chaque année

La technique de piégeage parany consiste a entrelacer la plantation et la culture de hauts arbres (principalement enclos sur une propriété privée), avec des bâtons imprégnés de colle. Les oiseaux migrateurs siffleurs sont attirés par les groupes d'arbres idéaux pour des perchoirs de nuit. Pour assurer une haute capture des leurres électroniques illégaux sont également employés. Le plumage des oiseaux qui se posent sur les bâtons s'encolle et les oiseaux tombent impuissants au sol. Là, ils sont ramassés par le trappeur qui les tue - souvent en écrasant le crâne de l'oiseau entre le pouce et les doigts. 

Les principales cibles pour les trappeurs sont les grives, dont quatre espèces peuvent être légalement chassées dans la saison - mais non en employant une telle méthode non sélective et sur une grande échelle - ce qui est clairement en violation des directives pour la protection des oiseaux de l'UE. Les prises "accessoires" sont élevées, s'élevant à un montant estimé de 23% et plus d'oiseaux capturés, y compris en particulier des espèces protégées telles que les migrateurs Robins et Blackcaps en route vers les aires d'hivernage dans la péninsule ibérique et le nord-ouest de l'Afrique.

De nombreuses municipalités ne se contentent pas de tolérer cette pratique interdite, mais aussi l'encouragent et apportent leur soutien actif aux trappeurs. Le parti au pouvoir dans le Parlement valencien (PP) a proposé une modification à la Loi de la Chasse de Valence pour permettre le piégeage parany, qui doit être votée et approuvée le plus tôt possible, probablement en Septembre. La saison de piégeage pour les oiseaux migrateurs ciblés est en Octobre. Il s'agit d'une campagne orchestrée, principalement dirigée par le parti politique PP (et d'autres groupes politiques locaux), mais également soutenue par le parti espagnol au pouvoir à Valence, le PSOE. L'adoption de cette législation est inacceptable non seulement pour les régions espagnoles concernées, mais aussi pour le précédent que cela créerait pour la pression de réintroduire des pratiques similaires non-sélectives "traditionnelles" et "socio-culturelle" dans d'autres Etats membres de l'UE.

SIGNER LA PETITION (1)

SIGNER LA PETITION (2)

Merci

Repost 0
1 août 2009 6 01 /08 /août /2009 10:00



En novembre 2008, la Commission Européenne a proposé une nouvelle loi qui entend contrôler les expériences sur les animaux dans les 27 pays de l'Union Européenne (UE). En mai, le Parlement Européen a examiné la loi et l'a modifiée – en mieux parfois, en pire la plupart du temps. Elle est maintenant en train d'être examinée par les gouvernements des états membres de l'UE. Environ 12 millions d'animaux sont utilisés et tués dans les laboratoires d'Europe chaque année, et cette loi sera critique pour le sort de dizaines de millions d'animaux dans les années suivant sa ratification.


Les politiciens peuvent modifier la proposition en mieux ou en pire – c'est pourquoi PETA a besoin de votre aide pour assurer le meilleur résultat possible pour les animaux avant que cela ne devienne une loi.


Utilisez alors le formulaire en ligne pour envoyer un courrier électronique à votre gouvernement dès aujourd'hui.
Les ministres de tous les pays de l'UE sont en train de négocier, et il est vital que nous leur fassions savoir qu'ils doivent prendre position en faveur des animaux.


Le courrier électronique ci-dessous est adressé au ministre en charge des négociations au sujet de la nouvelle directive de l'UE. Il l'exhorte à faire son possible pour négocier le contrôle le plus strict possible de l'expérimentation animale et le soutien le plus important possible de méthodes efficaces, humaines et non-animales.

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER LA PETITION

Merci pour les animaux

Repost 0
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 23:52



EN APPRENDRE PLUS SUR CE CIRQUE : CLIQUEZ ICI


Si vous assistez à un spectacle du cirque Ringling - ou  tout autre cirque avec animaux - vous soutenez  cette souffrance. S'il vous plaîtn aidez à garder le cirque Ringling Bros et ses abus sur des animaux hors d'Europe. Utilisez le formulaire de contact en ligne pour exhorter les deux sites en Italie ou Ringling Circus est prévu de venir à dire "Non" à la cruauté en annulant leur show immédiatement.

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER LA PETITION

Merci !

Repost 0
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 23:09


En réponse à une lettre de PETA US, la première dame de France et icône de la mode internationale Carla Bruni-Sarkozy a rendu public son refus de porter de la fourrure.

Je m'engage à NE PAS PORTER DE FOURRURE.


Je, soussigné(e), m'engage par la présente à NE PAS PORTER DE FOURRURE. Je dis « NON » au massacre cruel et barbare de millions d'animaux autour du monde pour leur peau. Je dis « NON » aux manteaux, aux cols, aux accessoires, aux jouets pour chats faits de fourrure et toute tentative d'introduite de la fourrure dans les objets du quotidien. Je m'engage à montrer la vérité sur la fourrure et de passer le mot jusqu'à ce que nous arrêtions le commerce international de la fourrure à jamais.

SIGNEZ L'ENGAGEMENT

 

Repost 0
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 23:00





Plus de 12 millions d'animaux sont utilisés dans des expériences dans les laboratoires européens chaque année. La législation régissant ces expériences , qui est âgée de plus de 20 ans, est en cours de révision. Au moi de mai 2009 les députés européens ont voté en faveur du développement des expériences alternatives qui n'utilisent pas les animaux, mais ils ont supprimer la protection des primates capturés dans la nature, et supprimer l'autorisation préalable requise pour plus de 4 millions d'expériences. Cette nouvelle directive doit être confirmée par la nouvelle assemblée qui a été élue après les élections de juin 2009, il est également prévu que cette directive soit revue régulièrement en fonction des connaissances scientifiques et des mesures de protection animale .

La pétition sera présentée au Conseil des ministres, au Parlement européen et la Commission européenne, voici les réclamations :

-Toutes les expériences devront être autorisées par les gouvernements nationaux avant qu’elles ne soient entreprises, et le processus d’autorisation devra être accessible au public, indépendant, et transparent

-Un système complet d’autorisation et de concession de licence pour les fournisseurs d’animaux de laboratoire, et les personnes qui utilisent des animaux, ainsi qu’un strict programme de formation

-La permission d’utiliser des animaux soit uniquement accordée si on a d’abord envisagé d’utiliser des techniques avancées en remplacement des animaux

-Une interdiction formelle d’utiliser des grands singes et des primates capturés dans la nature
-Des limites pour les expériences sur les primates

-Une élimination progressive d’utilisation des singes nés de parents capturés dans la nature

-Tous les deux ans, une révision devra avoir lieu pour l’usage d’espèces spécifiques, ou de types d’expériences, et des objectifs devront être mis en place pour remplacer les animaux dans des tests particuliers

-Interdiction formelle des souffrances graves et prolongées infligées aux animaux pour les expériences

-L’établissement d’un centre européen pour le remplacement des expériences sur les animaux

-Des normes européennes pour l’élevage et les soins qui répondent aux besoins éthologiques des animaux.

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER LA PETITION

Merci pour les animaux sacrifiés

ps : remplissez dans l'ordre avec vos prénoms, noms, email, adresses, villes, codes postaux, pays et cliquer sur "Sign the petition".

Repost 0
30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 07:42


One Voice s’oppose à toute forme de spectacles mettant en scène les animaux. L’association dénonce donc le principe même des delphinariums qui réalisent leur profit sur l’exploitation de la misère animale.

Chaque année, des dizaines de dauphins sont capturés et vendus à des dresseurs à la solde des parcs de loisirs. Extirpés de leur milieu naturel, les dauphins sont condamnés à survivre en captivité dans des environnements inadéquats où les taux de mortalité sont élevés et les naissances très rares.

One Voice se donne pour mission d’informer le public sur les méthodes particulièrement barbares utilisées et mène chaque année des actions sur place afin de convaincre le gouvernement japonais de faire cesser ces massacres.

LIRE LA SUITE DE L'ARTICLE ICI

AGISSEZ !

TELECHARGEZ LA CARTE D'ENGAGEMENT ICI (à renvoyez à l'adresse indiquée) ainsi que le TRACT (n'hésitez pas à le distribuer autour de vous)

MERCI



Repost 0
30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 07:12


FAITES PASSER LE MESSAGE...
Repost 0
30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 07:00
 

 

Date de création : 28-07-2009
Date de clôture : 30-09-2009
 

 

Auteur

association de protection animale, l'europe des levriers et le club de recontre et d'entraide aux lévriers (CREL)

 

Destinataire

monsieur le préfet des Vosges, monsieur le maire de rambervillers, monsieur Nicolas Sarkozy (président de la république francaise, monsieur le maire de gérardmer, monsieur le maire de Bouvlieures, gendarmerie de Gérardmer, gendarmerie de rambervillers, ge

 

Description

Bonjour,

Entre le 26 juin et le 14 juillet 2009, comme lu dans la presse, nous déplorons, les abandons après mutilations de chiens de toutes races.
Absolument, les mairies devraient mettre en place un formulaire afin que tous les propriétaires et leurs chiens soient enregistrés dans leurs fichiers, il est honteux de voir qu'au 21ème Siècle, il y ait encore des méthodes barbares dignes du moyen âge, aussi mettre en place une amende pour non assistance à animaux en danger.
Aujourd'hui, c'est avec froideur que nous nous apercevons que même les mairies et gendarmeries ne donnent aucune suite à ces incidents que nous pouvons appeler de la barbarie.
Il faut que les choses bougent, punir les acteurs de leurs actes....

Ensemble bougeons, récoltons un maximum de signatures, et faisons payer ces cons !!


Jérôme Guillot,
Président du C.R.E.L



CLIQUEZ ICI POUR SIGNER LA PETITION


MERCI

Repost 0

Recherche