Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 09:34
je diffuse :




A l'attention de  :
TGI de Besançon

Je reprends l'article à lire sur : http://www.cpepesc.org/Elevage-de-visons-a-Emagny-25-un.html

"Elevage" déplorable de visons à Emagny près de la vallée de l'Ognon(25)

Là bas à Emagny (25), un éleveur n’a aucun scrupule à élever des visons dans des cages exiguës, à l’air libre et dans la plus totale illégalité. Plusieurs milliers d’animaux s’entassent sur quelques centaines de mètres carrés.

Depuis 2002, la CPEPESC s’attelle à obliger l’administration et le responsable de cet élevage à respecter la réglementation en vigueur. En vain, jusqu’à ce premier jugement.
Voir sur : http://www.cpepesc.org/JUSTICE-Elevage-de-visons-en.html

Rappel des faits :

Cet établissement est placé sous le régime de la déclaration depuis le 23 juillet 1985 (récépissé n°58-7) qui autorise l’actuel responsable, Monsieur Eric RAUNET a élevé 1000 animaux à fourrure.

Or, depuis de nombreuses années, cet élevage fonctionne dans la plus totale illégalité comme l’inspecteur des installations classées le constatait déjà au printemps 2002 :

en réalité le nombre d’animaux détenus est largement supérieur au seuil de l’autorisation fixé à 2000 spécimens par la rubrique n°2113 de la nomenclature ICPE ; selon l’Inspectrice des Installations classées contactées à l’automne dernier, l’élevage de M. RAUNET comportait au moins 8000 animaux en juillet 2006 !!

- l’exploitant n’a pas porté à la connaissance du préfet les modifications importantes d’installations et d’exploitations survenues depuis la délivrance du récépissé de déclaration ce qui constitue une infraction aux articles L. 512-15 et L. 512-18 du Code de l’environnement,

les conditions actuelles d’exploitation ne sont pas conformes à la réglementation en vigueur (règlement sanitaire départemental, décret n°77-1133 du 21 septembre 1977, etc.) :

• en ce qui concerne la gestion des effluents d’élevage puisque M. RAUNET ne respecte pas les normes sanitaires : cette installation ne dispose d’aucun système de traitement des effluents, les déjections des 8000 visons atterrissent directement, sans aucun traitement, dans le milieu naturel.

• en ce qui concerne les conditions d’élevage déplorables pour les animaux enfermés par deux, voire parfois par trois, dans des cages étroites et exiguës (cf. pièce n°9).

Pourtant, malgré ces constats accablants, les deux plaintes déposées devant le parquet du Tribunal de Grande Instance de Besançon ont été classées sans suite, respectivement le 15 novembre 2003 et le 12 février 2004.

Pressée par notre association, la préfecture se décide enfin le 25 août 2006 à mettre en demeure l’exploitant de régulariser sa situation au regard des exigences du Code de l’environnement : elle oblige Monsieur RAUNET à déposer dans un délai de six mois un dossier de demande d’autorisation et réclame la réalisation de travaux et de mesures conservatoires (clôture autour de l’élevage, pose de sols étanches, gouttières, mise en place d’une aire de stockage des fumiers, etc.) à exécuter dans un délai n’excédant pas trois mois.

En décembre 2006, la CPEPESC constate que les travaux n’ont pas encore été effectués. Elle décide alors de porter l’affaire devant le tribunal administratif en demandant à ce que le préfet soit enjoint de faire exécuter sous astreinte les mesures qu’il a lui-même prescrites.

Courant 2007, soit postérieurement à notre requête, la préfecture essaie encore de faire bonne figure en ordonnant à Monsieur RAUNET de consigner une somme de 20 000 euros correspondant aux travaux de mise en conformité de l’élevage. Mais, non seulement cette somme est foncièrement insuffisante car elle ne permet de répondre qu’à deux mesures de l’arrêté de mise en demeure du 25 août 2006, mais en plus, à la date du jugement, l’exploitant n’y avait toujours pas satisfaite !

Par sa décision rendue le 28 février 2008, le tribunal de Besançon a estimé que la requérante était parfaitement fondée à demander l’annulation du refus d’agir du préfet et l’a enjoint, sachant que l’état actuel de l’exploitation représentait un danger pour la protection de la nature et de l’environnement, de faire procéder d’office, aux frais de l’exploitant, à l’exécution des mesures prescrites par l’arrêté de mise en demeure ; les travaux devront avoir commencé à l’expiration d’un délai de trois mois avec astreinte de 100 euros par jour de retard. Rendez-vous est donc pris pour le début du mois de juin…

La CPEPESC se satisfait de cette décision même si elle aurait préféré que le tribunal ordonne la fermeture pure et simple de cet établissement tant son responsable a profité d’une situation illicite au détriment du bien être des animaux et aux nez et à la barbe de l’administration et de la municipalité.

Dans une zone naturelle boisée classée !

NB : Pour être complet, la CPEPESC a également saisi, tout récemment, le tribunal administratif pour demander l’annulation de la révision simplifiée du POS de la commune qui autorise l’extension des bâtiments d’élevage de Monsieur RAUNET dans une zone naturelle désignée actuellement en espace boisé classé.

Affaire à suivre.

Nb de complément d’information du 12/07/2008 : La révision simplifie du POS d’Emagny a été annulée.

IL Y A ENCORE DU TRAVAIL A FAIRE ! C'EST HONTEUX DE VOIR CES VISONS CURIEUX MAIS MALHEUREUX, QUI NE PEUVENT QUE SE TENIR DEBOUT SUR DES CAGES SANS FOND !

IL FAUT QUE CET ELEVAGE CESSE ! LA FOURRURE N'A PLUS LIEU D'ETRE !

« Ces femmes qui continuent d’acheter des manteaux avec de la vraie fourrure.
Il leur manque les deux plus importantes choses nécessaires à une femme :
du cœur et de la sensibilité. » Jayne Meadows, actrice.


Pour la suppression de l'élevage de visons pour la fourrure à Emagny


IMPORTANT SVP : n'oubliez pas de VALIDER votre signature en cliquant sur le lien reçu dans votre boîte mail
Repost 0
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 23:09


En réponse à une lettre de PETA US, la première dame de France et icône de la mode internationale Carla Bruni-Sarkozy a rendu public son refus de porter de la fourrure.

Je m'engage à NE PAS PORTER DE FOURRURE.


Je, soussigné(e), m'engage par la présente à NE PAS PORTER DE FOURRURE. Je dis « NON » au massacre cruel et barbare de millions d'animaux autour du monde pour leur peau. Je dis « NON » aux manteaux, aux cols, aux accessoires, aux jouets pour chats faits de fourrure et toute tentative d'introduite de la fourrure dans les objets du quotidien. Je m'engage à montrer la vérité sur la fourrure et de passer le mot jusqu'à ce que nous arrêtions le commerce international de la fourrure à jamais.

SIGNEZ L'ENGAGEMENT

 

Repost 0
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 10:05


ATTENTION A LA PHOTO===> cliquez


La Chine utilise de la fourrure de chiens et de chats pour fabriquer des manteaux et des garnitures.  La fourrure de Saint Bernard et de Berger Allemand est particulièrement prisée.
Les chats sont également victimes de cette industr'ie et tués en étant pendus pour ne pas abîmer leur pelage.

Les chiens sont mis à mort en étant battus puis laissés à agoniser jusqu'au lendemain où ils sont alors dépecés. Quelques-unes des principales grandes enseignes et d'autres magasins achètent les manteaux et les garnitures.
La Chine n'indique pas l'étiquetage réel de la fourrure utilisée pour leur fabrication et mentionne "fausse fourrure" pour inciter les gens à acheter.

Cela doit cesser car des animaux innocents sont assassinés. S'il vous plaît, aidez à essayer de mettre un terme à cette situation en signant cette pétition. Merci

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER



Repost 0
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 13:45




À la première lueur du jour, au-dessus des plages de Namibie, le sable devient rouge sang, ce qui marque le début du massacre annuel de plusieurs milliers d’otaries. Malgré leur co-existence paisible avec les êtres humains, les petits sont séparés de leurs mères, qui se lamentent sur le sang de leur progéniture. Les chasseurs les tuent sans aucun état d’âme.
Les petits rejettent le lait maternel par la bouche et le nez, après avoir été poignardés.

Un peu d’histoire !

À une période très éloignée, des colonies d’otaries vivaient sur les deux plus grandes îles côtières d’Afrique du Sud, Robben Island et Dassen Island. Des otaries étaient régulièrement retrouvées échouées ou noyées sur les côtes d’Afrique du Sud, à leur naissance. Le gouvernement sud africain qualifiait cette tragédie de naturelle.

Or, la réalité est assez différente... (lire la suite et signer, attention à la vidéo)

CLIQUER POUR SIGNER LA PETITION

Merci pour les otaries

AUTRE PETITION POUR LES OTARIES CLIQUEZ ICI

Repost 0
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 17:01

 

Auteur :
Ly Nguyen
montreal
canada


Début :
24/09/07
Fin : 31/12/09


ATTENTION A BIEN VALIDER VOTRE SIGNATURE comme demandé sur le site

 

 




Monsieur le premier ministre du Canada,

Dans plusieurs pays asiatiques comme la Chine, la Corée, la Thaïlande, le Viêt-Nam, les Philippines, le Cambodge, saviez-vous que des chiens et des chats entassés dans des cages, sont écorchés vivants et vendus pour être cuisinés? Ils sont détenus dans d'horribles conditions, persécutés, torturés, et mis à mort de manière atroce. Leur peau et leur fourrure sont exportées au Canada, en Amérique ainsi que dans plusieurs pays Européens. Nous pouvons retrouver dans plusieurs magasins du Québec et du Canada, de nombreux articles faits à partir de ces peaux et fourrure sous d’autres appellations trompeuses afin de cacher la vérité.

Par la présente, je réclame à mon Gouvernement, la suppression immédiate de l'importation, en Amérique du Nord, de fourrures, peaux, cuirs, nourriture et produits pharmaceutiques faits à partir de chats et de chiens en provenance de l'Asie. Je vous demande également l'étiquetage de tous les produits de cuir, peaux, fourrures, produits alimentaires et produits pharmaceutiques retrouvés dans tous les magasins de l'Amérique du Nord afin que je puisse, en tant que consommateur, en toute connaissance de cause, connaître quel cuir, quelle fourrure, quel produit alimentaire ou pharmaceutique je me procure.

Contrairement à plusieurs pays de l'ouest européens qui ont mis un terme à l'importation de peaux et fourrures de chats et de chiens, l'Amérique du Nord, (à part certains États américains) continue de fermer les yeux ! À cause de son indifférence et des profits monstrueux qu'elle fait avec l'Asie, elle nous impose par cette importation asiatique, ces produits de la honte et de la torture qui se retrouvent sur les tablettes de presque tous nos magasins, que ce soit dans nos grandes chaînes de magasins, boutiques pour touristes, ou " magasins à rabais." De plus, plusieurs commerces asiatiques d'alimentation établis en Amérique du Nord, procurent à leurs clients asiatiques des produits alimentaires ou pharmaceutiques préparés à base de chats ou de chiens. Dites-moi Monsieur le premier ministre, pourquoi le Canada encourage-t-il des pays qui ne respectent ni les droits ni la dignité de l'homme mais qui en plus sont dépourvus de la moindre sensibilité envers les animaux?

Je vous exprime ma vive préoccupation de savoir les droits des animaux considérablement bafoués en Asie, ce continent où les animaux sont le plus maltraités sur la planète et je reconnais que le Québec/Canada, en encourageant l'importation de ces produits dans son pays est lui aussi responsable de cet ignoble massacre et n'est pas digne de représenter un pays qui se veut civilisé. 


PETITION

Merci pour les chiens et chats

Repost 0
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 15:55




Les crocodiles et autres animaux sauvages sont victimes de mauvais traitements pour la fabrication d'objets "exotiques" : bottes, ceintures, portefeuilles, et sacs. Jetez un oeil à cette vidéo, et vous serez d'accord sur le fait qu'il n'y a aucune excuse à l'abus d'animaux au nom de la vanité.

Il y a à notre époque abondance de matériaux que les créateurs peuvent utiliser pour la mode sans encourager la cruauté. S'il vous plaît, signez l'engagement de ne jamais porter "d'animaux exotiques".

Texte complet de la pétition :

"Je ne soutiens pas l'utilisation de la faune sauvage pour la confection d'articles de mode. La mode n'a rien à voir avec  la capture, les coups et le dépeçage d'animaux. En signant cette pétition, je m'engage à ne jamais porter de peau de crocodiles, serpents, lézards ou de tout autre animal "exotique".

PETITION

Merci pour les crocodiles

Repost 0
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 14:20




Des enquêteurs de Swiss Animal Protection / EAST International ont récemment visité les fermes à fourrure dans la province de Hebei en Chine, et la raison pour laquelle les étrangers sont interdits de visite est claire ! Il n'existe pas de réglementation régissant les fermes à fourrure en Chine, les employés peuvent élever et abattre les animaux comme bon leur semble dans des conditions atroces.

Les enquêteurs ont trouvé les pires horreurs au-delà de l'imagination. Les conditions dans les fermes à fourrure se moquent du bien-être animal. Dans leur vie et leur mort indicible, on a refusé à ces animaux  même le plus simple des actes de bonté.

Dans ces fermes, des renards, visons, lapins et autres animaux sont entassés dans des cages métalliques, exposés à la pluie, au gel , et à d'autres moments, au soleil. Les femelles sont manipulées brutalement et n'ont nulle part où se réfugier pour mettre bas. Leurs bébés sont tués dès la naissance. Les maladies et les blessures sont monnaie courante, et les animaux souffrant d'anxiété et de psychose, rongent  leurs propres membres et se jettent à maintes reprises contre les barreaux de leurs cages.

Petition:

S'il vous plaît, sauvez les animaux de la cruauté et de tels actes inhumains. Ils ne sont peut-être que des animaux, mais ils sont des êtres vivants et ont besoin de compréhension et de gentillesse, même si nous les utilisons selon nos propres désirs.

Nous, quels que soient l'âge, le sexe ou la nationalité, donnons la parole à la Société pour imposer des sanctions strictes concernant la cruauté envers les animaux et pour interdire les exploitations agricoles qui ne possèdent pas de règles de contrôle strictes.

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER LA PETITION

Merci pour les animaux des fermes à fourrure
Repost 0
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 07:30



Nous demandons que l'État grec, en particulier, le Ministère du Développement, ainsi que, le Ministère Grec du Développement Agricole ferment les fermes à fourrure et soutiennent le développement régional durable, l'écotourisme et des activités économiques qui ne soient pas basées sur la torture et le meurtre d'animaux au nom de la vanité humaine.

PETITION

Merci pour les Animaux "utilisés" et assassinés pour leur fourrure dans les fermes a fourrure en Grèce

Repost 0
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 17:17



Cette pétition rappelle à Adidas de cesser d'utiliser les peaux de kangourous pour leurs produits. Chaque année, des millions de ces animaux sont tués dans ce qui est largement considéré comme le plus grand massacre de la faune sauvage sur la planète. Les kangourous sont matraqués à mort ou jetés et laissés à mourir de froid, de faim et exposés à la prédation.

Choquant, le numéro un des partisans de ce commerce barbare est le fabricant de chaussures de sport, qui achète des peaux et les transforment en chaussures. Adidas, l'un des plus gros clients des industries du kangourou, est une grande force motrice de l'industrie.

Nous, les soussignataires, pensons que l'abattage des kangourous est moralement et éthiquement inacceptable.

Par conséquent, nous demandons à Adidas de retirer son soutien à l'abattage de kangourous en renonçant à l'achat et / ou l'utilisation de peaux de kangourous.

En outre, nous prions pour que Adidas enquête et adopte l'usage d'alternatives synthétiques libres de cruauté pour toutes les autres fabrications de chaussures. Merci.

PETITION

MERCI Pour les kangourous

Repost 0
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 15:30



Nous, les signataires :

Croyons que tuer un animal pour sa fourrure est moralement inexcusable !


C'est pourquoi nous demandons une interdiction de l'importation de fourrure au Royaume-Uni.

PETITION

Merci pour les animaux

Repost 0

Recherche