Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 13:00

 

 


Ukweshwama est un festival Zulu ayant lieu chaque année pour célébrer la nouvelle récolte en Afrique du Sud. Mais, en dépit de son caractère festif, ce rituel implique 40 guerriers zoulous se ruant sur ​​un taureau sans défense pour le tuer à mains nues.
 
Les guerriers introduisent du  sable et de la boue dans la gorge de l'animal, arrachent ses yeux et tordent ses organes génitaux. Puis Ils le frappent jusqu'à ce que le taureau meurt.

 

Cette année, un autre taureau sera tué de la même façon. Ce rituel est extrêmement inhumain et doit être aboli immédiatement.

 

Nous exhortons le Conseil National  du patrimoine de l'Afrique du Sud à abolir ce rituel !

 

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER

 

Repost 0
Published by Cleopha calineka - dans ACTIONS ===> DIVERSES
commenter cet article
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 14:43

Help us to save Flora

 

C'est une décision de justice qui révolte tout le village de Montplaisant , en Dordogne .

Une famille doit se séparer d'un de ses locataires qu'elle a accueilli et dorloté pendant des années . Un locataire pas comme les autres , car il s'agit d'un sanglier ... Le tribunal les a condamnés pour détention d'animal sauvage !

 

Merci de signer la pétition pour FLORA ===> CLIQUEZ ICI

 

Si vous avez un compte FB, merci de rejoindre le groupe pour FLORA ===> CLIQUEZ ICI

Repost 0
Published by Cleopha calineka - dans ACTIONS ===> DIVERSES
commenter cet article
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 12:22

 

 

source photo

 

 

Par Jill Robinson, fondatrice d'Animals Asia

Animals Asia a reçu des nouvelles choquantes. Après avoir travaillé si dur pendant tant d'années pour la construction d'un sanctuaire pour accueillir les ours sauvés des fermes de bile au Vietnam,


le 5 Octobre dernier, le ministère de la Défense a  donné l'ordre d'expulser tous les occupants de ce sanctuaire.

 

Une société a l'intention de construire à la place sur ce terrain un parc touristique et des hôtels.


La fermeture de ce sanctuaire entraînerait l’expulsion de 104 ours rescapés et de 77 membres du personnel local vietnamien qui n’auraient d’autre solution que de s’inscrire au chômage, sans compter l'immense perte financière nécessaire à la construction et au développement de ce sanctuaire.


Après des années de traumatisme pour avoir été enfermés dans de petites cages et torturés pour leur bile, les ours disposent de tanières, d’enclos et de compagnons de jeux.


Ils  devront de nouveau être enfermés dans des cages ce qui entraînera un impact négatif majeur sur leur santé mentale et leur bien-être physique. Construire un nouveau centre pourra prendre au moins deux années.

Source


Animals Asia combattra cet avis d'expulsion à chaque étape, faisant directement appel aux autorités vietnamiennes, demandant de l'aide aux médias et  aux ONG. Mais surtout, cette association a besoin de votre aide.

Signez SVP cette pétition adressée au Premier ministre du Viêt-Nam qui a précédemment approuvé ce sanctuaire pour lui demander de renoncer à l’avis d’expulsion.


Merci pour ces ours qui ont déjà tant souffert

 

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER

Repost 0
Published by Cleopha calineka - dans ACTIONS ===> DIVERSES
commenter cet article
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 09:00

RAPPEL :

 

L’équipe d’Actuanimaux a pris en compte le souhait des cliqueurs, souvent exprimé, de signer des pétitions en faveur des animaux. Depuis mars dernier vous avez la possibilité de le faire en  conciliant action militante et aide matérielle plus immédiate pour les associations et leurs protégés.

 

Pour en savoir plus : CLIQUEZ ICI

 

POUR SIGNER LES PETITIONS : CLIQUEZ ICI

Repost 0
Published by Cleopha calineka - dans ACTIONS ===> DIVERSES
commenter cet article
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 08:51

 

A l'attention de Mr Barack Obama, Président des Etats -Unis d' Amérique

 

Nous demandons par la présente pétition à Mr Barack Obama de bien vouloir faire cesser les cruautés sur les chevaux Tenesse Walkers et de faire punir sévèrement l'entraîneur Jackie McConnell ainsi que tous ses associés reconnus nationalement pour leur cruauté envers les chevaux .

 

La france vous regarde et nous ne pouvons que vous rappeler la phrase de Gandhi : " c'est à la façon dont il traite les animaux que l'on juge un pays "

 

Cette pétition vient soutenir l'action de l'HSUS

 

Pour prendre connaissance du texte et signer :

 

petition

 

ATTENTION SVP : vous devrez VALIDER VOTRE SIGNATURE en cliquant sur le lien reçu dans votre boîte mail

Repost 0
Published by Cleopha calineka - dans ACTIONS ===> DIVERSES
commenter cet article
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 08:40

JE TRANSMETS CETTE PETITION

 

 

A l'attention de : ville de montauban


Voici l'article que je viens de lire, et la on ne peut que réagir ...

"Un jeune chien de race Boxer âgé de 6 mois a vécu récemment un traitement laissant peu de doutes sur la qualité de leurs auteurs qu'on a du mal à qualifier « d'humains ». Attaché derrière un véhicule, ce jeune chien a été traîné sur plus d'un kilomètre par une voiture avec trois personnes à bord. Il a finalement été sauvé par des sapeurs pompiers de Montauban quand ces derniers ont intercepté ce délirant attelage sur une station-service route de Bordeaux. L'animal, littéralement déchiqueté par le bitume, a été confié au vétérinaire du CSP qui utilisera plus de 7 mètres de fil pour le recoudre.

7 mètres de fil pour recoudre

Le chien qui a été confié à la SPA du Ramier n'est plus en mesure de se déplacer car ses deux genoux sont partiellement, voire totalement détruits, l'un ayant été littéralement raboté sur la chaussée. De lourdes opérations sont à prévoir (1), sans présager du résultat final. Une plainte pour cruauté a été déposée auprès du Commissariat contre les auteurs qui ont été identifiés. « La cruauté de ces agissements envers un jeune chien sans défense est révoltante et abjecte », commente Marlène Robert, présidente de la SPA de Montauban. Au refuge du Ramier comme auprès de tous ceux qui ont une once d'humanité en eux, cet acte de cruauté a provoqué un profond sentiment de dégoût vis-à-vis des auteurs d'un acte lâche et condamnable que la justice aura à cœur de sanctionner sous peine de cautionner l'insupportable.

(1) La SPA- Refuge du Ramier (chemin de Tauge) lance un appel aux dons pour la soutenir dans le financement de cette opération coûteuse. Tel : 0563208032.


Source et photo


petition

 

ATTENTION : vous devrez VALIDER VOTRE SIGNATURE en cliquan sur le lien reçu dans votre boîte mail

Repost 0
Published by Cleopha calineka - dans ACTIONS ===> DIVERSES
commenter cet article
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 15:45

 

JE DIFFUSE :

 

 

De l'assassinat d'un animal à celui d'un homme ,il n'y a qu'un pas....



Rappel des faits :


EPERNAY (Marne). Le 12 février 2011, un teckel de 6 mois a été effroyablement martyrisé. Il a vécu une lente agonie, pourrissant vivant pendant plusieurs jours dans l'indifférence générale de sa famille d'adoption ===> LIRE L'ARTICLE

Ce terrible samedi du 12 février 2011, deux adolescents sont désœuvrés (notre édition du 20 juin 2011). Dans la famille de l'un d'eux, la petite sœur possède un teckel noir de six mois. Son frère et un ami à lui, tous deux âgés de 16 ans, ont alors l'idée de l'immoler par le feu. Ils arrosent le chiot d'essence, approchent la flamme d'un briquet et le chiot s'embrase vivant. Est-ce que les gamins ont voulu l'achever, voyant qu'il ne mourrait pas ? Le teckel a ensuite été lardé de coups de couteau. Ce fait n'a pas été retenu par le vétérinaire qui a rempli le certificat de maltraitance. Mais les coups portés par arme blanche ont été signalés au tribunal de Châlons-en-Champagne qui les a pris en compte, photos à l'appui.


Le teckel, même pas mort, a été laissé agonisant dans un coin, à la vue de tous, sans que la mère des enfants ne songe à appeler qui que ce soit, ni même à soigner ses plaies.


Ce n'est que le 16 février après-midi qu'une assistante sociale, rendant visite à la mère de famille, a été interpellée par l'état du chien domestique. Celle-ci a prévenu l'association d'assistance aux animaux d'Epernay (AIMAA) qu'il y avait un chien gravement brûlé à ce domicile. Sans savoir ce qu'il s'était passé.


Après son passage, la mère s'est occupée du chien en signalant son état.


Le soir-même, un membre de l'AIMAA vient chercher le chiot. Celui-ci, bien que vivant, se trouve dans un état de putréfaction avancé. Il n'y a plus rien à faire.


« S'il avait été ramené le premier jour, on aurait pu le sauver. Il avait même le sexe brûlé, il a souffert le martyre pendant 3 à 4 jours », remarque Jean-Pierre Carayol, vice-président de l'AIMAA. Lequel est aussi partie civile en qualité de représentant légal de l'association dans cette affaire. Le malheureux animal a été emmené à la clinique Saint-Pierre pour y être euthanasié.


Deux mois de prison ferme pour la mère

Depuis deux ans, Jean-Pierre Carayol s'occupe des enquêtes sur la maltraitance de A à Z. Les plus importantes, il les suit jusqu'au tribunal. « Selon l'article 521.1 du code pénal, un acte de cruauté envers un animal domestique ou en captivité peut aller pour l'auteur jusqu'à 30 000 € d'amende et 2 ans de prison. »


Le 8 juillet dernier, les deux ados tortionnaires ont été mis en examen par le juge pour enfants. Un accord a été passé entre le juge et Jean-Pierre Carayol, pour que les jeunes gens effectuent un stage au Refuge pour animaux d'Epernay. Ils s'y étaient engagés. Mais ils ne s'y sont présentés qu'une seule fois.


Ce mardi 3 janvier, Jean-Pierre Carayol a été avisé par la juge pour enfants du renvoi des deux jeunes sparnaciens mineurs devant le tribunal pour enfants, attendu qu'il résulte des charges suffisantes contre les mis en examen. Les deux jeunes gens de 16 ans seront jugés pour sévices graves envers un animal domestique apprivoisé ou captif, punis par l'art.521-1 AL.1 du code pénal et réprimés par l'article 521.1 AL.1, AL.2 et AL.3 du code pénal.


Quant à la mère de famille, tout aussi coupable puisqu'elle a laissé faire, elle a été jugée devant le tribunal correctionnel le 17 août dernier. Alors que le ministère public avait demandé 4 mois ferme et 2 000 € d'amende, elle a écopé de deux mois de prison ferme et de 1 000 € d'amende.

Fabienne NOUIRA-HUET


JUSTICE NE TE TROMPE PAS , SI TU N'ES PAS SEVERE AVEC EUX NOUS PENSONS QUE LA PROCHAINE FOIS QUE NOUS VERRONS CES JEUNES AU TRIBUNAL, CE SERA DANS UNE COUR D'ASSISES...et tu ne pourras pas dire que tu ne savais pas !!!!!!!!!!

Nous demandons pour ces jeunes, une peine sévère, l'interdiction définitive de détenir un animal, des soins psychiatriques

Comment une société responsable peut-elle tolérer de tels crimes ???

Le combat de Lucky
https://www.facebook.com/LuckyLeDalmatien

 

 

Justice pour le petit teckel torturé par 2 ados

 

 

MERCI de cliquer sur le lien que vous recevrez dans votre boîte mail, pour valider votre signature

Repost 0
Published by Cleopha calineka - dans ACTIONS ===> DIVERSES
commenter cet article
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 16:38

 

Je diffuse :

 

 

 

Pour que Loukanikos ne vive plus dans les rues de Athènes et pour qu'il ne soit plus attaqué par les policiers grecs

 

Pour que Loukanikos ne vive plus dans les rues de Athènes et pour qu'il ne soit plus attaqué par les policiers grecs

 

 

A l'attention du Vice-Président

 

 

Monsieur le Vice-Président de la Grèce,

 

Je vous écris en ce jour pour vous demander à ce que Loukanikos chien devenu un symbôle aux yeux des manifestants de votre pays ne vive plus dans les rues de votre capitale.

 

Ce chien est devenu depuis peu le symbôle emblêmatique des jeunes manifestants de votre pays. Certes cela n'est pas un bon exemple mais comme j'ai pu le constater ce chien maintenant appelé Loukanikos vit dans la rue et en plus de ça il intervient dans chaque manifestation en aboyant contre les forces de l'ordre car ces dernières l'on maltraités. C'est donc pour cela qu'il agit ainsi envers elles. Mais j'ai pu constater et affirmer mon mécontentement en faisant des recherchers via Internet que à chaque manifestation il se fait assaillir de bombes lacrimogènes qu'il reçoit dans les yeux, il se reçoit des coups de pied dans le ventre qui sont données par vos troupes pour ne pas les déranger car elles se défes les manifestants ce que je nie guère car ils sont entraînés pour ce genre d'événement.

 

Donc c'est pour cela que je vous écris pour vous demander bien cordialement à ce que ce pauvre chien qui n'a jamais demander cela soit hébergé soit dans un refuge pour animaux soit dans une habitation mais plus dans la rue. Et je vous demande aussi bien cordialement qu'à chaque manifestation ce chien ne soit plus assailli de bombes lacrimogènes ou bien qu'il ne soit plus assailli de coups de pied dans le ventre pour l'empécher de se ranger du côté des manifestants (même si vous n'êtes pas de mon avis).

 

Veulliez Monssieur le Vice-Président accorder mes sincères salutations et j'espère recevoir très vite une réponse de votre part.

 

Lucie OROZCO

 

 

petition

 

 

ATTENTION SVP : vous devrez VALIDER VOTRE SIGNATURE en cliquant sur le lien reçu dans votre boîte mail (surveillez vos spam)

Repost 0
Published by Cleopha calineka - dans ACTIONS ===> DIVERSES
commenter cet article
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 12:48

 

Les mots et les images ne suffisent pas pour décrire le courage

de ces héros à 4 pattes durant cette tragédie...

Nous ne les oublierons jamais...

 

 

===> Galerie d’images: Chiens de sauvetage héroïques du World Trade Center

 

===> BEAR - chien sauveteur au WTC de New York

 

===> The Stories of the Dog Heroes 9/11

 

===> VIDEO : the Dog Heroes of Septembre 11th

 

===> GALERIE PHOTOS

Repost 0
Published by Cleopha calineka - dans ACTIONS ===> DIVERSES
commenter cet article
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 08:25

 

 

AUTEUR : Animale Libération

 

Refuge : lieu où l’on se retire pour échapper à un danger ou à un désagrément, pour se mettre en sûreté. Synonymes : abri, asile. Exemples : « Chercher refuge ». « Demander refuge à quelqu’un ». (Le Robert).

 

Quiconque fréquente le monde de la protection animale, quiconque respecte réellement les animaux, est régulièrement horrifié par ce qui se passe dans nombre de « refuges » français (les quelques refuges sérieux et dignes de ce nom échouant malheureusement à compenser la litanie des autres), ces lieux qui devraient être, pour les animaux errants, blessés ou abandonnés, des havres où se reposer, être soignés et adoptés, et qui ne sont, trop souvent, que des camps de la mort gérés par des irresponsables davantage intéressés par l’appât du gain ou une notoriété quelconque que par le sort des êtres sentients dont ils ont charge d’âme.

 

On ne compte plus les scandales financiers, administratifs et de gestion. On ne compte plus les vétérinaires véreux prêts à euthanasier n’importe quel animal sur demande d’un particulier ou d’un « refuge ». On ne compte plus également le nombre de personnes naïves qui, pensant bien faire, vont, par leurs dons, parfois très généreux, non pas soulager la misère animale, mais enrichir quelques rouages bien huilés d’une machine à fric qui ne survit précisément que grâce à la misère animale.

 

Tous ces maux ont une cause : le mépris de la personne animale. Et ce mépris vient d’une raison simple : tant que les « protecteurs » mangeront les animaux, qu’attendre d’eux en tant que protecteurs ?...

Nous sommes en 2011, et nos concitoyens n’ont toujours pas pris la mesure ni l’importance de la personne animale. Les animaux sont, en France, toujours considérés comme des biens de consommation bons à tous les usages : alimentaire, sportif, économique, récréatif, etc. Tant que l’animal sera considéré comme une chose et non comme une personne, comme un bien et non comme un individu, alors on continuera d’abandonner du côté des citoyens, et d’euthanasier du côté des « refuges ».

 

La misère des refuges français est d’abord morale. Agir pour les animaux, c’est entrer en mission. Ce n’est pas faire du commerce, ni se payer une place au soleil des célébrités locales. C’est donner et non prendre, c’est servir et non s’en servir. Combien d’animaux paient chaque jour, de leur vie, le crime d’avoir été abandonnés et d’être nonhumains ? Combien de scandales étouffés, combien de vengeances intestines assouvies sur le dos d’innocents martyrs ? A combien s’élève le nombre des victimes de l’irresponsabilité de ceux qui se prétendent pourtant à leur service ? Le nombre de personnes réellement dévouées aux animaux dans les refuges compense-t-il celui des gens dont l’impéritie est notoire ?...

 

Certaines organisations animalistes sont très connues, riches et puissantes. Mais à quoi sert l’argent libéralement versé par leurs naïfs donateurs ? A quand l’investissement des sommes mirobolantes dans l’agrandissement des structures d’accueil, dans un programme d’adoption et dans une politique nationale de sensibilisation au respect des animaux ?... A quand la mise à la porte des directeurs et directrices de « refuges » qui ne brillent que par leur incapacité, leur incompétence, leur absentéisme et leur opportunisme ?...

Il est temps d’ouvrir les yeux. Au XXIe siècle, la France, pays prospère et qui se veut civilisé, n’a aucune excuse pour continuer d’ignorer délibérément le sort réservé aux animaux dans certains de ses « refuges », ou, pire, s’en contenter.

 

Nous réclamons :

 

1) l’arrêt de l’euthanasie des animaux en bonne santé dans les refuges et les fourrières, afin que l’euthanasie ne soit plus pratiquée que dans les conditions très strictes exigées dans le cadre des euthanasies humaines. L’euthanasie n’est pas un meurtre : c’est un acte de miséricorde perpétré sur un individu lorsque les chances de guérison de celui-ci ont été reconnues nulles. Ne peuvent donc être euthanasiés que les animaux malades de façon incurable ou à qui l’on épargnera des souffrances extrêmes et irréversibles.

 

2) la mise en place, par les grosses organisations animalistes, d’une réelle politique nationale de sensibilisation au respect des animaux et d’un programme d’adoption afin de faire régresser le nombre d’abandons et de maltraitances.

3) l’interdiction des ventes d’animaux en animalerie et la cessation des élevages, que ceux-ci soient clandestins ou agréés, personnels ou professionnels : faire naître volontairement des chiens et des chats dans une société qui ne les respecte pas et qui en euthanasie des dizaines de milliers chaque année (plus de 50 000) est un acte moralement condamnable qui devrait être légalement sanctionné.

 

4) l’investissement des dons perçus par les refuges dans l’agrandissement des structures d’accueil existantes : plus les refuges seront vastes, plus ils pourront accueillir, et non massacrer, les animaux abandonnés ou errants.

5) la surveillance médicale quotidienne des animaux au sein des refuges et des fourrières, afin que nul animal malade ne souffre et meure dans l’indifférence générale.

 

6) la vaccination et la stérilisation obligatoires des animaux dans les fourrières et les refuges, mais aussi chez les particuliers.

 

7) la création, pour les particuliers, d’un permis d’avoir un animal de compagnie. Ce permis ne sera délivré qu’après que la personne aura démontré sa capacité à soigner et entourer son compagnon nonhumain tout au long de sa vie. Adopter un animal est un engagement et une responsabilité, et devrait être soumis aux mêmes exigences que le fait d’adopter un enfant humain.

 

8) l’acceptation, par tous les refuges et non seulement par quelques-uns, des familles d’accueil (pour autant qu’elles soient sérieuses), des adoptions et du covoiturage (pour autant que les animaux soient correctement harnachés lors du trajet, afin d’éviter leur fuite, et trop souvent leur mort, au cours du déplacement) sur toute la France, et ce afin de désemplir les structures et d’empêcher que des animaux passent toute leur vie derrière les barreaux.

 

9) la possibilité pour chaque animal de disposer d’un jouet dans son box, et la multiplication des promenades des animaux par les bénévoles.

 

10) la généralisation des pré-visites aux adoptants et du suivi des animaux placés.

 

« Vie, misère et mort des animaux dans les refuges français : pour des refuges et des fourrières réellement respectueux de la personne animale »

Repost 0
Published by Cleopha calineka - dans ACTIONS ===> DIVERSES
commenter cet article

Recherche