Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 15:00




Plusieurs associations de protection des animaux se félicitent de l'initiative de la Chine qui travaille enfin à l'élaboration d'une loi sur la protection animale alors que le pays cumule les actes de barbarie envers les animaux.


L'association One Voice rapporte que "des associations de défense animale, des législateurs et des personnalités officielles se sont réunis, le 4 septembre 2009, à Pékin, pour travailler à l'élaboration d'une loi de protection animale, qui fait cruellement défaut en Chine". Le projet de cette loi de protection animale qui définit les bases de traitement des animaux est actuellement mis en ligne pour une consultation publique. Puis, le projet de loi sera soumis à l'Assemblée nationale populaire, l'organe du pouvoir législatif en Chine, cet automne.


Rappelons qu'en Chine, seuls les animaux sauvages menacés d'extinction sont protégés. A ce titre, cette loi devrait concerner les animaux sauvages, les animaux de ferme, les animaux de compagnie, les animaux de laboratoire et les animaux utilisés comme outils de travail.

Selon le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW), cette loi présente les lignes directrices permettant de prévenir les maladies et de prodiguer les soins médicaux adéquats aux animaux. Par ailleurs, des recommandations relatives au bien-être des animaux de rente lors de leur transport et de leur abattage ont été incluses.


De plus, en accompagnement de ce projet de loi, des modifications concernant la Loi Criminelle chinoise ont été suggérées afin de traduire les actes de cruauté envers les animaux en infractions pénales, souligne IFAW.


L'adoption d'une loi de protection animale bénéficiera aux animaux, participera au développement économique du pays et répondra aux vœux de nombreux Chinois : en 2004, alors qu'un premier projet de loi avait avorté, 77 % approuvaient l'idée d'une loi limitant la souffrance des animaux, note One Voice.

Le travail d'approfondissement entourant ce projet de loi est mené par une équipe spécialisée regroupant des chercheurs dirigés par le Professeur Chang Jiwen de l'Académie chinoise des Sciences sociales et appuyé par des associations de protection animale comme One Voice.

IFAW rappelle qu'encore récemment, plusieurs villes chinoises ont privilégié les abattages massifs de chiens sous prétexte de présence du virus de la rage, tuant ainsi brutalement des dizaines de milliers d'animaux. De tels massacres ne devraient plus avoir lieu lorsque la loi sera adoptée.

Pourtant, le peuple chinois ressent profondément la nécessité d'avoir une législation condamnant les actes de cruauté envers les animaux. Ainsi,suite au massacre récent de près de 40 000 chiens à Hanzhong, un sondage en ligne a révélé que sur les 63 000 participants, 89% souhaitaient la rédaction d'une loi interdisant les actes de cruauté envers les animaux.

source

Repost 0
Published by Cléopha - dans INFORMATION
commenter cet article
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 07:02





Une nouvelle enquête  PETA au sein d'un établissement fourni en Pennsylvanie, a révélé la négligence et la cruauté envers les vaches qu traites. Durant plusieurs mois, l'enquête a monté des conditions déplorables, des enclos remplis d'excréments (voir photos), et des vaches souffrant de malaises si sévères qu'elles s'effondraient et devenaient des «downers», ne recevant aucun soins vétérinaires.

La ferme a été visitée en Juin 2009 mais cette installation a été approuvée.

Le propriétaire de cette ferme et l'un de ses fils ont été filmés sur la vidéo donnant des chocs électriques aux vaches qui avaient trop de mal à se lever. L'un des fils de l'agriculteur a frappé l'une d'entre elles et l'a plantée avec la lame d'un couteau de poche. Ils ont été tous deux accusés de cruauté envers les animaux.

Afin de rendre la traite plus aisée, les queues des vaches ont été amputées, laissant les animaux incapables d'écraser les mouches, qui, en plus les tourmentent, cela conduit également à la propagation de maladies. La coupe des queues est inutile et cruelle, et c'est pourquoi elle a été condamnée par l'Association Américaine des Médecins Vétérinaires.

Les producteurs laitiers ne permettent pas aux vaches - dont la gestation dure neuf mois - de veiller sur leurs veaux, qui sont arrachés à leur mère peu de temps après leur naissance. Ce sont des animaux intelligents capables de mémoriser les traumatismes durant une longue période.

L'enquête PETA dénonce que des vaches et des veaux ont été gardés dans des enclos et des granges dont les planchers étaient couverts d'excréments, ce qui a causé des problèmes de sabots et a favorisé la propagation de maladies. Les veaux sauvés de la ferme étaient atteints de pneumonie, teigne, conjonctivite et de parasites.

Certaines vaches souffraient de détresse respiratoire et présentaient des sécrétions nasales remplies de pus virulant. Les abcès étaient routiniers dans cette  ferme - certains d'entre eux éclataient et le pus coulait, alors même que les vaches étaient traites.

Le Dr Temple Grandin, spécialiste mondial de renom de la viande et de l'industrie laitière, après avoir examiné la vidéo, a déclaré : "Des conditions absolument atroces. ... Il est évident que l'endroit n'était que rarement nettoyé et ... que de nombreux animaux malades ne recevaient pas de soins vétérinaires. ... Le directeur de la laiterie a totalement négligé ses animaux. ... Beaucoup d'entre eux ont énormément souffert".

PETA demande de mettre en œuvre et d'appliquer un plan du bien-être animal  pour gouverner tous les membres des coopératives d'exploitations agricoles de l'industrie laitière, ce qui permettra d'éliminer certains des pires abus sur des vaches élevées pour leur lait. 

Bien sûr, la meilleure façon pour vous d'aider à empêcher les vaches de souffrir de ces abus est d'arrêter la consommation des produits laitiers.

CLIQUER ICI POUR SIGNER LA PETITION

Merci de votre soutient




Cows Left to Suffer
for Land O' Lakes.
.
Repost 0
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 19:00


Cet été, les baleiniers de l'Islande ont entrepris la plus grande chasse au rorqual commun dans l'Atlantique Nord depuis plus de 20 ans, tuant 125 rorquals communs et plus de 80 petits rorquals. Avec presque pas de marché intérieur pour la viande de baleine, l'Islande envisage d'exporter des milliers de tonnes de viande vers le Japon. La Commission baleinière internationale qui interdit la chasse commerciale et la CITES, qui interdit le commerce international des produits baleiniers, semblent impuissantes à l'en empêcher ... mais l'Union européenne (UE) le pourrait !

SIGNEZ LA PETITION

Voici la lettre que vous enverrez en la signant :


Monsieur le Ministre,

Je suis très inquiet(e) que le gouvernement de l'Islande ait permis à plus de 200 baleines, dont 125 rorquals communs - le deuxième plus grand animal de la planète - d'être tués cette année.

En tant que citoyen(ne) de l'UE, il est totalement inacceptable pour moi qu'une nation chassant  la baleine pourrait rejoindre la Communauté européenne où la chasse à la baleine et le commerce sont interdits. Je vous écris pour vous demander d'adopter une «tolérance zéro» concernant cette chasse et ce commerce en Islande, pays qui cherche à rejoindre l'UE.

Je vous engage à :  

1. Vous assurer que les conditions d'adhésion de l'Islande l'obligent à cesser l'exportation des produits de baleine  maintenant;
2. Avertir l'Islande que les dérogations à l'interdiction de la chasse (directive «Habitats») seront contestées juridiquement par les membres de l'UE;


L'UE a une occasion unique de mettre fin à la chasse à la baleine en Islande et de mener une grande victoire pour la conservation de ces mammifères marins.. Je vous implore d'aider l'UE à trouver la volonté d'agir.

Sincèrement,
Repost 0
Published by Cléopha - dans PETITIONS CLOSES
commenter cet article
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 10:15


CLIQUEZ ICI POUR SIGNER LA PETITION

Voici la lettre que vous enverrez en signant :

Cher Secrétaire Vilsack,

Le programme de votre agence Wildlife Services animal  utilise actuellement deux poisons extrêmement toxiques sur nos terrains publics : Composé 1080 et le Cyanure de Sodium. Le fait de déployer ces poisons mortels pour tuer presque 13,000 animaux par an est inutile, hasardeux et cruel. IL est temps d'arrêter immédiatement cette pratique démodée et dangereuse.

Ces deux poisons manquent de discernement en tuant des centaines d'animaux non-ciblés chaque année, incluant des loups, des blaireaux, des ours, des lynx roux, des renards et des chiens. Les animaux ciblés et non-ciblés tués par ces toxines agonisent après avoir subit des convulsions, une défaillance du système nerveux, une insuffisance cardiaque et la suffocation.

Le composé 1080 et le Cyanure de Sodium menacent aussi la sécurité humaine. De tels poisons ne devraient en aucun cas être employés sur nos terrains publics où les chiens, les randonneurs et même les enfants peuvent être exposés.

Je vous encourage à demander à votre agence Wildlife Services animal  d'arrêter l'utilisation de ces poisons immédiatement. Il existe déjà un large éventail d'alternatives efficaces à ces poisons pour la lutte contre les prédateurs, en particulier une plus grande dépendance sur les méthodes non mortelles.
.
Nos terrains publics ne sont pas des lieux pour les poisons puissants et  hasardeux. Agissez s'il vous plaît pour arrêter cette pratique dangereuse et destructive.



Repost 0
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 08:00
Repost 0
Published by Cléopha - dans INFORMATION
commenter cet article
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 07:49


JE TRANSMET :

A l'attention du :
Collectif NARC

site : http://narc.over-blog.com/


Lors de la session du 25 juin 2009, le conseil municipal de la ville de Clermont-Ferrand a décidé d’octroyer, selon des modalités définies par convention, un terrain de 5.000 m2, situé dans le secteur des Gravanches, aux associations musulmanes locales afin qu’elles puissent y procéder à des abattages rituels d’ovins, sans étourdissement préalable.
Même lorsque toutes les règlementations sont respectées, l’abattage rituel sans étourdissement préalable génère chez les animaux plus encore de terreur et de souffrance que l’abattage classique.

En conséquence, nous demandons que le conseil municipal de Clermont-Ferrand renonce à son projet. Par ailleurs, nous entendons lutter pour que soit respectée par tous, sans distinction d’origine ou de religion, la loi de 1964 qui exige qu’un animal dit « de consommation » soit étourdi avant d’être abattu, et que soit mis fin à la dérogation qui permet aux tenants des cultes juifs et musulmans de passer outre cette interdiction.

Non à l'abattage rituel à Clermont-Fd

ATTENTION : vous que votre signature soit prise en compte, vous devrez CLIQUER sur le lien envoyé dans votre boîte mail

Repost 0
Published by Cléopha - dans PETITIONS CLOSES
commenter cet article
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 07:26




Véhiculée par l'industrie laitière et visant à inciter les gens à consommer du lait, l'image de vaches paissant tranquillement dans les prés et se laissant traire avec joie cache en fait une bien sordide réalité



LIRE CET ARTICLE

Repost 0
Published by Cléopha - dans INFORMATION
commenter cet article
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 06:00

 




Pétition en réaction à l’intolérable et croissant mauvais traitement et terrible martyre des animaux au Mexique, ainsi que contre l’interminable commerce de fourrures animales provenant des «fermes» d’extermination de l’industrie mondiale, particulièrement l’asiatique et spécialement celle de la République Populaire de Chine.
  


«C'est la compassion de l'homme envers les animaux qui le rend un homme véritable»
Albert Schweitzer
Prix Nobel de la Paix.


À l’aube du XXIe siècle
, face aux irréfutables progrès scientifiques en matière de connaissance de l’intelligence, la conscience et la sensibilité des animaux, et tenant en compte les bases morales et étiques les plus élémentaires gardées par tout homme qui se dise «sain d’esprit», nous nous trouvons aujourd’hui confrontés à l’urgente et obligatoire nécessité d’opérer un changement radical des mentalités et des pratiques de notre société dans les cadres économique, industriel, de l’éducation publique etc.

Aussi, profondément indignés par le déboutement et le dédain perpétuels dont ces sujets sont l’objet dans les milieux scolaires, institutionnels et publiques en général, confrontés également à l’indigence, voire l’inexistence de législations en matière d’interdiction de la maltraitance extrême et terribles supplices infligés aux animaux, ainsi que d’autres qui assoient formellement, contrôlent et veillent pour le bienêtre et le respect qui leur est dû dans toute société dite «civilisée», les soussignés requérons aux autorités responsables, et très spécialement aux mexicaines, d’engager sans plus tarder les réformes suivantes:

 

AU MEXIQUE :

• À l'instar de ce qui se met déjà en pratique dans des pays développés, la création d’un statut légal digne et cohérent pour les animaux dans la législation et au sein de la Constitution mexicaine.

• L’incorporation Le prompt et formel établissement au Mexique d’une Commission Nationale de Protection à l’Intégrité des Animaux et de Défense de leurs Droits, ainsi que d’un organisme d’investigation, suivi, action et exécution légale qui par le biais d’un corps de contrôle veille à la poursuite, l’arrestation et la punition sous accusation de délit criminel de ceux qui, à titre individuel ou collectif, institutionnel, industriel etc., se consacrent à l’abus et au tourment des animaux au Mexique, sous n’importe quel prétexte, que ce soit pour des raisons personnelles, ludiques, «culturelles», industrielles, commerciales ou autres.

• 
L’incorporation prompte et active du Mexique aux efforts et aux réglementations internationales en faveur de la prohibition formelle du confinement, mutilations, torture et écorchement d’animaux vivants dans le monde, particulièrement en Asie (Corée, Philippines, Thaïlande etc.) et spécialement dans la République Populaire de Chine.
• La prescription d’une réglementation mexicaine qui promulgue l’arrêt immédiat de tout commerce et trafic de peaux provenant des élevages et «fermes» d’extermination, asiatiques ou autres, ainsi que de ses produits dérivés.


À L’ÉTRANGER, EN ASIE ET EN CHINE :


• La création d’une réglementation pour la l’interdiction du confinement, de la torture et de l’écorchement d’animaux vivants.

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER LA PETITION

Merci de votre participation

Repost 0
Published by Cléopha - dans PETITIONS CLOSES
commenter cet article
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 22:34




Avec plus d'un million de phoques tués au cours des cinq dernières années seulement, la chasse au phoque du Canada est le plus grand massacre de mammifères marins sur la terre.

La quasi-totalité des phoques tués sont des bébés sans défense, et ils sont battus à mort et depecés pour leur fourrure.

Nous lançons un appel pour un boycott à l'échelle euopéenne des produits de la mer canadiens parce que l'Europe est un marché important pour ces produits avec des exportations qui contribuent de 250 millions d'euros annuellement à l'économie canadienne.

La connexion entre l'industrie de la pêche commerciale et la chasse au phoque procure aux consommateurs du monde entier le pouvoir de mettre fin à ce massacre cruel de bébés phoques à jamais.

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER l'ENGAGEMENT

Merci pour les phoques

Repost 0
Published by Cléopha - dans PETITIONS CLOSES
commenter cet article
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 09:50





Le "Toro de la Vega" a lieu en septembre à Tordesillas, en Espagne.

Cette "fête" barbare est sensée honorer la Vierge de la Peña avec la bénédiction de l’église catholique ! Des hommes pourchassent et torturent un taureau, lâché dans la ville. Avec des lances et autres armes, ils lui infligent des blessures jusqu’à la mort, le clou du spectacle consistant à lui couper la queue et les testicules alors qu’il est encore vivant...

Par cette pétition PETA demande d'écrire au Maire en utilisant le formulaire en ligne que vous pourrez personnaliser.
Dites-lui qu'un terme définitif à cet événement est attendu depuis longtemps. Les personnes de par leur autorité doivent soutenir  la condamnation mondiale de cette manifestation.

CLIQUER ICI POUR SIGNER

Merci de votre participation !

Repost 0

Recherche