Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 17:40

Stop The Fur Trade Industry In Greece.

Chers membres du Parlement hellénique, nous vous demandons de ne pas dépenser d'argent pour soutenir l'industrie cruelle et barbare de la fourrure. En cette période de crise économique, il est un comble de dépenser un million d'euros que les contribuables ont durement gagné grâce à leur salaire pour soutenir l'industrie de la fourrure. Nous exigeons que vous donniez priorité aux êtres humains et aux  animaux avant les bénéfices d'une industrie sanglante. 

Si vous décidez d'aller contre la volonté du peuple et donnez même un Euro à l'industrie de la fourrure, nous lancerons un boycott mondial des produits grecs. Au minimum, vous allez perdre des dizaines de millions d'euros du commerce extérieur, si vous décidez de soutenir le commerce sanglant de la fourrure. Réservez ce million d'euros plutôt à des personnes qui ont véritablement besoin d'aide. Ne soutenez pas une industrie qui se meurt littéralement. La Grèce est le fondement de la civilisation occidentale. Montrez que vous êtes civilisé !

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER LA PETITION

Merci pour les animaux sacrifiés pour la fourrure

Repost 0
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 08:30
Repost 0
Published by Cléopha - dans VIDEOS TOUS PUBLICS
commenter cet article
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 08:00

 


En Inde, les oursons sont capturés dans la nature et apprennent à "danser" au prix d'une procédure très douloureuse. Ces animaux exécutent des tours chaque jour pour divertir les touristes, ce qui encourage les montreurs d'ours à voler plus de petits dans la forêt.

Wildlife SOS  a sauvé plus de 500 de ces ours, qui vivent désormais à l'abri dans des sanctuaires. Pourtant, 100 ours demeurent dans la rue, et nous avons besoin de votre aide pour les sauver.

• Je vais étudier autant que possible sur le sort de la faune en Inde et partout dans le monde.

• Je vais signaler tout crime sur la faune, que ce soit lors d'un déplacement à l'étranger ou au sein de ma propre communauté.

• Je vais encourager mes amis et ma famille à soutenir Wildlife SOS dans leur travail de sauvetage des ours dansants en Inde.

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER CET ENGAGEMENT

Merci pour les ours exploités !

 

 

Repost 0
Published by Cléopha - dans PETITIONS CLOSES
commenter cet article
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 07:00

cerf en foretSeul et dernier pays en Europe à conserver des méthodes de chasse d’une autre époque, la France maintient par « tradition » la chasse à courre, héritée d’un temps où la violence, la cruauté, la barbarie étaient autant de plaisirs que l’ancienne noblesse s’offrait comme divertissement.
Pire en affichant plus de 400 équipages repartis sur la quasi-totalité du territoire national elle dit aujourd’hui s’enorgueillir de perdurer dans l’exercice d’une pratique qui fait de la souffrance de l’animal poursuivi une source  de jouissance aussi morbide que perverse.

Insensibles à la douleur physique, à la monstruosité d’une pratique barbare, les chasseurs à cor et à cri banalisent, fêtent et célèbrent, avec la sainte bénédiction de l’Eglise de France, le massacre et la torture infligée aux animaux chassés se gorgeant  d’un spectacle de sang et de douleur digne des pires tortionnaires de l’histoire de l’humanité.

Et ceci saison après saison dans le plus total mépris de la vie, du respect de notre bien à tous – la richesse naturelle de la faune sauvage. Dans la plus superbe des insolences aussi, servie par la piétaille et la canaille qui lui sert d’alibi, abreuvant le petit peuple suiveur des mises en scènes à la hauteur de toutes les atrocités commises par l’homme sur les champs de bataille de jadis.

Ils détiennent le pouvoir, ils détiennent les plus grandes fortunes, ils dirigent ce pays, ils sont souvent châtelains.

Est-ce l’image que la France veut donner d'elle-même au XXIème siècle ?

source

Repost 0
Published by Cléopha - dans INFORMATION
commenter cet article
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 09:11

JE TRANSMET DU SITE : http://www.blog-les-dauphins.com/

(JPEG) 


Dans la mer du Timor, au Nord-Est de l’Australie, la fuite d’un puit de pétrole est en train de causer une catastrophe écologique de grande ampleur, polluant plus de 15 000 km² de mer et menaçant les dauphins et les baleines qui s’y trouvent.

Une étude a montré que cette partie de la mer faisait partie de l’“autoroute” migratoire de l’Océan Pacifique, qui est emprunté chaque année par au moins vingt espèces différentes de cétacés. Le WDCS s’inquiète du peu d’intérêt que semble porter aujourd’hui le gouvernement australien à ce désastre écologique, qui risque de porter une atteinte de longue durée à l’un des plus grands écosystèmes du monde tropical.

 


En signant et en envoyant cette lettre, vous demanderez au gouvernement australien de mener une enquête sur la faune et la flore présentes dans cette région et sur les niveaux de résidus de pétrole qui s’y trouvent, d’établir les conséquences de cette pollution pour le futur, et de créer des réserves protégeant la vie marine australienne de cette pollution.

 

 

Cliquez ici pour accéder à la PETITION

Repost 0
Published by Cléopha - dans PETITIONS CLOSES
commenter cet article
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 08:00


Stop the cutting off of shark fins and throwing the finless shark back into water


Avez-vous déjà consommé de la soupe d'ailerons de requins ?

Cette soupe est responsable du massacre des requins : on découpe leurs ailerons puis on rejete leurs corps à la mer les laissant ainsi agoniser, obligés de continuer à nager pour respirer.

Donc, si vous voulez épargner des centaines de milliers de requins tués uniquement pour leurs ailerons,
s'il vous plaît signez cette pétition (adressée au Président des USA ainsi qu'aux etablissements servant ce plat)

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER

Merci pour les requins indispensables à nos océans


EN APPRENDRE PLUS SUR CETTE PRATIQUE CRUELLE ===> CLIQUEZ ICI

Repost 0
Published by Cléopha - dans PETITIONS CLOSES
commenter cet article
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 07:27

Le règlement européen Reach impose aux industriels de tester l'innocuité de 30.000 substances chimiques d'ici à 2018. Problème : la plupart des tests s'effectuent sur des animaux de laboratoire. Des solutions alternatives sont en cours de développement, mais très peu sont déjà accréditées.

Les toxicologues ont du pain sur la planche. Depuis juin 2007, avec l'entrée en vigueur du règlement européen Reach, l'industrie chimique doit faire la preuve de l'innocuité vis-à-vis de la santé et de l'environnement des substances qu'elle produit ou qu'elle importe. Quelque 30.000 substances doivent être évaluées d'ici à 2018. Dans ce cadre, Reach prévoit de limiter les expérimentations animales (pour la plupart menées sur des souris et des rats), qui restent la règle.

Mais la polémique bat son plein : dans une tribune publiée fin août dans « Nature », des toxicologues réputés avancent que, pour Reach, 54 millions d'animaux devront être sacrifiés au lieu de 9 millions estimés, pour un coût de 9,5 milliards d'euros, soit 6 fois plus que prévu. Ils réclament un moratoire sur les tests de toxicologie pour la reproduction, les plus nombreux et les plus coûteux, tant que des alternatives ne sont pas approuvées.

Une quantité de tests alternatifs de toxicité (vis-à-vis de l'homme) et d'écotoxicité (vis-à-vis de l'environnement) sont développés. Ils se font in vitro, sur des cultures de cellules humaines ou animales, ou in silico, sur ordinateur, grâce à des modèles mathématiques. Quelques tests in vitro sont formellement accrédités pour Reach, c'est-à-dire validés par l'OCDE pour la constitution de dossiers Reach par les industriels.

Diffusion dans l'organisme

C'est le cas des tests d'irritabilité en cosmétique, menés sur de la peau humaine reconstruite. Beaucoup d'autres tests, bien que non accrédités, sont reconnus comme recevables. Toujours in vitro, les chercheurs parviennent à évaluer la diffusion des substances dans l'organisme, comme le passage de la barrière cutanée ou intestinale, en juxtaposant différents types de cellules. Avec l'Inra de Tours et une unité Inserm-CEA-université Paris-VII, l'Ineris (Institut national de l'environnement industriel et des risques) étudie ainsi la diffusion vers les testicules de perturbateurs endocriniens, substances chimiques qui ont des effets sur le système hormonal. Les chercheurs recréent la « barrière hémato- testi­culaire », où se produisent les échanges entre le sang et les testicules, à partir de cellules de testicules de rats. « Il faudra bien cinq ans pour que la méthode soit validée scientifiquement et opérationnelle, tempère Philippe Hubert, directeur des risques chroniques à l'Ineris et directeur du groupement d'intérêt scientifique (GIS) sur les méthodes alternatives aux expérimentations animales. Sans oublier qu'un tel test ne renseigne que sur la présence d'une substance, pas sur les effets produits. »


L'autre grande famille de méthodes alternatives concerne les tests in silico, qui peuvent êtres menés de l'échelle de la cellule à celle de l'organisme entier. Avantage : ils prennent en compte la complexité des mécanismes biologiques et chimiques. « Ces méthodes auront un rôle de plus en plus important dans l'évaluation des substances chimiques », affirme Philippe Hubert. De quoi s'agit-il ? De prédire sur ordinateur les effets biologiques d'une molécule à partir de sa structure - la façon dont ses atomes sont agencés - en la comparant à une base de données de molécules dont les effets sont connus. En résumé, si les structures se ressemblent, elles auront a priori les mêmes propriétés.

source :  Les Echos

Repost 0
Published by Cléopha - dans INFORMATION
commenter cet article
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 20:15

 





Aidez-nous à protéger les habitats cruciaux dont les animaux ont besoin pour vivre, y compris nous !

Nous savons tous combien notre maison est importante pour nous : pour les animaux, c'est la même chose. Mais les activités humaines affectent les écosystèmes et les habitats des animaux dans le monde, avec des effets négatifs sur l'environnement que nous appelons « chez nous ».


Les animaux ont des habitats très variés : une fourmilière ou un désert, une mare ou un océan, une feuille ou une forêt. Vous pouvez protéger ces habitats animaux de diverses manières là où tu vis et avoir un impact positif sur notre habitat collectif, la planète Terre !


Les biologistes pensent que nous assistons aujourd'hui à des extinctions d'espèces 1000 fois plus rapidement que la normale. Beaucoup croient que la planète Terre subit actuellement sa sixième extinction de masse.

Notre planète est le foyer de tous les animaux et nos actions la mettent en danger. La perte et la destruction des habitats sont l'une de ces menaces.

En tant qu'individu, famille, école ou communauté, je m'engage/nous nous engageons à :

  1. Connaître et faire attention – Les animaux et leurs habitats sont partout !
    • Ralentir, contourner, enjamber, ne pas déranger, passer doucement
    • Être tolérant(s) envers les animaux sauvages qui partagent notre environnement
  2. Changer de trajectoire
    • Réduire ce que nous jetons ; recycler et réutiliser
    • Économiser l'énergie en préférant la marche, le vélo et les transports en commun, en achetant de la nourriture et des produits fabriqués localement
  3. Nettoyer
    • Protéger l'habitat des animaux en ramassant les détritus dans le quartier
    • Se débarrasser correctement des déchets ordinaires et dangereux, envisager le compostage des déchets alimentaires.

*NOTE : Pour la protection des mineurs, demande à un adulte de confiance de remplir le formulaire en ton nom en indiquant uniquement les informations le concernant

CLIQUER ICI POUR SIGNER LE PACTE POUR LA PROTECTION DE L'HABITAT

(un format PDF est également téléchargeable sur le lien ci-dessus)

Repost 0
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 11:57



Pierre et Duda sont deux jeunes ours, détenus illégalement par un propriétaire privé en Bosnie. L’administration veut les exécuter. NOA veut les sauver et leur offrir une vie convenable dans un sanctuaire spécialisé en Allemagne.
La mission est difficile. Nous devons obtenir leur grâce et un permis d’export de la part de la Bosnie Herzégovine, ainsi qu’une autorisation d’import de la part de l’Allemagne. Il faudra alors assurer la logistique de leur transport. Aidez ces oursons, aidez NOA à réussir cette action, participez à cette aventure…



Pour participer, pour avoir les infos sur cette campagne, cliquez ici

Repost 0
Published by C & L - dans INFORMATION
commenter cet article
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 16:43




Adressée à : Gouverneur de l'Arizone et au Sénateur 


Stopper les massacres des coyotes et des loups dans les milieux naturels des canyons et des montagnes d'Arizona par les agriculteurs et les éleveurs de bétail !

Des chasseurs de fourrure tuent également ces animaux pour les revendre dans les états de Washington et de l'Oregon.

Aussi, signez cette pétition pour que les législateurs adoptent un projet de loi ou une Loi pour stopper ce massacre.


SIGNEZ LA PETITION

Merci pour la faune

_________________________

Repost 0

Recherche