Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 13:23

 

 

La Suisse est le plus grand négociant mondial en produits manufacturés d'espèces menacées. Chaque année, l'industrie horlogère suisse importe à elle seule plus d'un million de bracelets de montres en cuir fabriqués à partir de peaux de reptiles en voie de disparition.


Apparemment, ni l'industrie ni sa clientèle ne se préoccupent  de l'incroyable torture que les animaux doivent endurer pour finir comme accessoires de mode.

 

Ces animaux sont conservés dans des sacs en plastique pendant des jours, jusqu'à ce qu'ils soient tués par un coup de marteau à la tête. Cependant, un grand nombre d'entre eux survivent à leurs graves blessures - et sont écorchés vifs. En ce qui concerne les serpents, un crochet est planté dans la mâchoire supérieure et un tuyau est inséré qui remplit leurs corps d'eau. Cette procédure est employée afin d'étirer leur corps afin que des coupes droites puissent être faites avant le dépouillement. Sans équivoque, les mouvements de lutte des animaux prouvent qu'ils sont en vie durant ce procédé.


À la lumière de ces images, il est choquant que la plupart des entreprises n'ont pas répondu par tout moyen approprié. Par exemple, lors de l'entrevue avec le président de la Fédération de l'industrie horlogère suisse, Jean-Daniel Pasche déclare simplement que le bien-être animal est une question non encore examinée par les membres de direction des sociétés - et donc, lui-même ne pouvait pas faire de déclaration.


Néanmoins, la question de la protection des animaux est particulièrement urgente. La chasse excessive des reptiles a déjà atteint un niveau alarmant. A l'heure actuelle, le nombre d'animaux a diminué à un point tel que les «chasseurs de lézard" ne capturent pas plus de dix spécimens par nuit.

 

L'Indonésie exporte à elle seule environ 400.000 peaux. Les gouvernements des pays décident eux-mêmes la répartition du contingent de capture - même s'ils n'ont pas de statistiques scientifiques concernant la population de l'espèce.

 

A titre d'exemple, le python réticulé asiatique a une limite de prise annuelle de 157,000 spécimens en Indonésie. En outre, NGO TRAFFIC, le réseau de surveillance du commerce des espèces, a la preuve que les limites d'exonération pour l'exportation sont dépassées en permanence. Par exemple, les sociétés indonésiennes passent en contrebande des peaux non tannées en Malaisie. Là, l'octroi de licences d'exportation est acheté - et à la charge du quota de captures de la Malaisie.


Les sources de référence doivent être classées comme douteuses quand même. En Suisse, le commerce d'espèces protégées et les animaux sont soumis à autorisation.


Même là, certains des documents correspondants pour le python réticulé sont marqués avec le code d'identification comme "entreprise d'élevage" - bien que ces fermes d'élevage n'existent pas en Indonésie.


Jusqu'à présent, le fabricant suisse de montres Swatch est la seule entreprise à répondre au rapport immédiatement. Le PDG Nick Hayek Jr. supprime radicalement les produits avec antécédents douteux de la gamme de l'entreprise - même si les bracelets de montres en cuir d'alligator fournis par des fermes d'élevage restent en vente. Toutefois, les fournisseurs seront minutieusement contrôlés par Swatch.


Gucci a sa propre tannerie pour les peaux importées, mais pour l'instant n'a pas fait de  commentaire. Hermès et Cartier simplement font remarquer que leurs activités de négociation commerciale respectent la législation en vigueur. Bally, d'autre part insiste sur le fait que leurs peaux de pythons proviennent d'élevages en Indonésie - qui n'existent pas, selon l'Office fédéral suisse.


Rainforest Rescue appelle les entreprises de la mode suisse et la Fédération de l'industrie horlogère suisse de cesser d'importer des types de cuir d'animaux exotiques protégés. Les méthodes de capture et de transformation peuvent être classées comme cruauté envers les animaux. En outre, cette forme particulière de négociation commerciale constitue une menace considérable pour la biodiversité de la forêt tropicale.

 

 

CLIQUEZ ICI  POUR SIGNER LA PETITION

 

 

Merci pour les reptiles sacrifiés au nom de la "mode"

Partager cet article

Repost 0
Published by Cleopha calineka - dans PETITIONS CLOSES
commenter cet article

commentaires

Recherche