Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 09:41

Protection Environnement - Un comité consultatif d'experts indépendants sous l'égide de la FAO a fait un certain nombre de recommandations pour limiter le commerce international de certains animaux aquatiques, en vertu de la Convention internationale sur le commerce d'espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction, indique un communiqué de la FAO.

Cette convention a pour but de protéger les espèces sauvages dont le statut est en train d'être directement affecté par le commerce international, a précisé lundi, la FAO dans un communiqué de presse publié à son siège à Rome, en Italie.

La convention ne vise pas à protéger les espèces en voie de disparition pour des raisons différentes.

Une fois qu'une espèce est classée par la Convention internationale sur le commerce d'espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES), sa commercialisation à l'échelle internationale est soumise à des niveaux de contrôle qui varient selon son statut allant du commerce contrôlé à l'interdiction formelle.

Les propositions, soumises par les différents signataires de la CITES, demandent aux pays membres de contrôler le commerce international de certaines espèces de requins et de coraux et l'interdiction formelle de la commercialisation à l'échelle internationale de l'espèce Atlantic blue fintuna.

Ces espèces seront prises en compte lors de la 15ème conférence des signataires de la CITES prévue à Doha au Qatar du 13 au 25 mars 2010.

Le comité consultatif est composé de 22 experts internationaux des pêches issus de 15 pays différents.

La conférence des signataires de la CITES va prendre la décision finale concernant la composition de la liste des espèces proposées.

source

Partager cet article

Repost 0
Published by C & L - dans INFORMATION
commenter cet article

commentaires

Recherche