Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 10:00



lien: http://www.abolitionchasseacourre.org/

 

 


urgentissime CYBER ACTION ANTI CHASSE A COURRE (CACC) lettres de protestations dans le bas du mail

 


Une cyberaction du CACC est mise en place, à vous de jouer :


Faire tourner à tous vos contacts (amis/famille, autres forums, listes de diffusion, sites d’information citoyenne...), il faut inonder de nos protestations les pouvoirs publics afin qu’il se rendent compte que le lobby des chasseurs n’est pas sans rencontrer de résistance, loin de là !


Chasse à courre… jusqu’à quand la loi des saigneurs ?

Samedi 13 décembre dans le département de l’Aisne, en forêt de Prémontré, une chasse à courre s’est encore une fois terminée chez un particulier, devant une population horrifiée, notamment des enfants, qui a dû assister au massacre d’un cerf achevé à la dague. Cette situation est récurrente puisqu’en 2008, plusieurs cerfs ont été poursuivis pour être poignardés jusque dans des domiciles ou des jardins privés, des parkings de supermarché, des terrains de football, des places de village.

À quoi faudra-t-il en venir avant que soit mis un terme à cette barbarie d’un autre âge ? Jusqu’à quand va-t-on mépriser l’opinion de la majorité des citoyens, massivement opposés à la chasse à courre.

L’aménagement des espaces, une sensibilité nouvelle, les valeurs d’une république ne sont pas compatibles avec l’arrogance d’une caste archaïque ou la puissance d’un lobby au-dessus des lois. La chasse à courre doit cesser.

Le Collectif pour l’Abolition de la Chasse à Courre (CACC) composé de l’ensemble des associations de protection animale (SPA, Fondation 30 millions d’amis, Fondation Brigitte Bardot, SNDA, ASPAS, One Voice, RAC, CVN, DDA, CVA...) estime que ces exactions appellent une réponse ferme et immédiate des autorités.

Nous avons aussitôt réagi auprès du Préfet de l’Aisne, Monsieur Stéphane Fratacci et du Ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du Territoire, Monsieur Jean-Louis Borloo.

Nous vous invitons à en faire autant.

Comment manifester votre opposition : Merci d’envoyer les courriels (ou un texte rédigé par vos soins) au Préfet et au Ministre :

CLIQUEZ SVP SUR CE LIEN

MERCI !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche