Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2009 4 20 /08 /août /2009 18:00





Maryse Borremans, c’est le dernier espoir des poules élevées en batterie. Depuis 10 ans, elle recueille celles que l’on destine à la mort lorsque leur production d’œufs faiblit. Aujourd’hui, elle en héberge quelques centaines près de Liège. Mais elle en a sauvé 15.000 !

 

Aide-comptable à Bruxelles, Maryse Borremans a décidé de changer de vie lorsque la crise de la dioxine s’est déclarée. Lorsqu’elle a appris que la plupart des poules de batterie allaient prendre la destination de l’abattoir, son sang n’a fait qu’un tour. Résultat: peu de temps plus tard, elle accueillait 4.000 gallinacés, trop contents d’échapper à leur cage minuscule, et surtout à une mort certaine. Sa vocation était née...


Depuis lors, elle fait le tour des batteries belges et adopte les poules dont la ponte laisse à désirer. “ En batterie, on les garde un an et demi. Après ça, elles doivent normalement se reposer deux mois avant de recommencer à pondre normalement. Mais dans les grands élevages, on préfère acheter de nouveaux animaux. Ça coûte moins cher... ”

Mais pour Maryse, pas question de condamner aussi vite des animaux qui ont déjà tant souffert. “ D’autant qu’elles sont d’une gentillesse, c’est pas possible... On a autant d’amitié d’une poule que d’un chien. ”

source

Partager cet article

Repost 0
Published by C & L - dans INFORMATION
commenter cet article

commentaires

sandrin 21/08/2009 21:46

ou peut-on visiter cette dame ? ou comment lui adresser des messages ?

C & L 23/08/2009 20:59


Malheureusement je n'ai pas de renseignement au sujet de comment peut-on la contacter, désolée ...


Recherche